35 heures: un faux débat pour l'UPA et la CGPME

Publié par le

Faut-il «déverrouiller» les 35 heures? Si Manuel Valls, député PS de l'Essonne, a mis le feu aux poudres en remettant en cause la réduction légale de la durée du travail, les organisations professionnelles, quant à elles, évoquent un faux débat.

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) et l'Union professionnelle artisanale (UPA) ont toutes deux indiqué que la question porte davantage sur le coût du travail en France. Elles redoutent notamment qu'un assouplissement du mécanisme initial induise une suppression des allégements de charges dont elles bénéficient aujourd'hui. Elles appellent donc les formations politiques à s'emparer du sujet.

Sur le même sujet