En ce moment En ce moment

Attention, chasse gardée!

Publié par le

Il en va des dirigeants comme des hommes. Quand certains passent des années à asseoir leur réputation et à se forger un capital, d'autres préfèrent le retour sur investissements à court terme. Mais, si saisir les opportunités du marché peut être lucratif, cela peut aussi faire du mal à la profession.

Prenons le secteur des énergies renouvelables. Boosté par le boom de l'écologie, il attire de plus en plus d ' investisseurs irresponsables. Les litiges se multiplient et la liste des clients mécontents ne cesse de s'allonger. Ce phénomène est devenu suffisamment important pour que l'émission Envoyé Spécial y consacre un sujet «Energies vertes: l'envers du décor», diffusé le mois dernier. Or, le secteur des énergies renouvelables dans le bâtiment est l'un des rares où la croissance est réelle et les perspectives réjouissantes. Il serait fort dommage que la réputation des bons artisans soit aujourd'hui écornée par l'indigence d'acteurs peu scrupuleux. Pour cela, les professionnels doivent s'organiser, blinder leur chantier en accompagnant leurs clients, à l ' image de Jean-Christophe Parmentier (voir article p. 19), ou encore mieux, se faire labelliser Eco-artisan. Car si les Français pensent verts, ils ne veulent pas voir rouge...

Céline JACQUOT, Rédactrice en chef adjointe

Céline JACQUOT

Sur le même sujet