En ce moment En ce moment

Augmentez votre rentabilité en maîtrisant votre marge de production

Publié par le

La marge de production est un indicateur qui permet d'apprécier la rentabilité de votre entreprise. Il faut non seulement savoir la calculer mais surtout la prévoir. Car elle est incontournable dans la mise en place de votre stratégie commerciale.

  • Imprimer

Vous vous demandez à quel prix vendre vos prestations pour dégager une marge intéressante? Comment trouver le juste milieu pour faire des bénéfices sans dissuader vos clients? Le calcul de la marge de production est essentiel pour vous y aider. Cet indicateur-clé vous permettra d'apprécier le potentiel et la rentabilité de votre entreprise. Il correspond à la différence entre la valeur des prestations vendues et les matériaux nécessaires pour les réaliser. « En d'autres termes, la marge de production est la somme dont dispose une entreprise pour faire face à l'ensemble de ses charges: loyer, assurances, salaires, mais aussi remboursement d'emprunts », explique Serge Thomas, conseiller d'entreprise au sein de Cer France, réseau associatif de conseil, gestion et d'expertise comptable. Il est donc primordial de savoir la chiffrer, mais surtout de l'optimiser.

A savoir

Calculer sa marge de production
La marge de production est un indicateur fondamental de l'activité d'une entreprise. Elle correspond à la différence entre la valeur des prestations vendues et celle des matériaux nécessaires pour les réaliser.

Evaluez le prix des matériaux

Calculer la marge de production, c'est, en premier lieu, estimer le montant de ses frais généraux (voir notre encadré). Pour cela, il faut cumuler les postes de coûts tels que l'électricité, le loyer, les assurances, les transports, les déplacements, les frais postaux, les télécommunications, les frais bancaires ou encore les impôts et les taxes. Deuxième étape: évaluer le «déboursé sec d'un ouvrage», à savoir la main-d'oeuvre et le coût des matériaux et équipements utilisés pour les chantiers. Troisième étape: fixer le prix de vente, en tenant compte des frais généraux, du déboursé sec et de la marge finale souhaitée. Attention, vous devez faire preuve de prudence lors du passage de l'estimation du chantier à la rédaction du devis. « Le prix de certains matériaux est sensible aux fluctuations du marché, c'est le cas du ciment, des ardoises ou encore de l'aluminium. Pour éviter de perdre de l'argent ou de rehausser le prix du devis en cours de chantier et, donc, de mécontenter vos clients, pensez à intégrer ce paramètre en amont afin de ne pas amputer votre marge réelle », précise Serge Thomas (Cer France). De même, soyez vigilant sur la valorisation des petites fournitures de chantier (câbles, fils électriques, clous, etc.). Unitairement, leur valeur reste faible, mais sur tout l'exercice, le manque à gagner en cas d'oubli, ou de sous-estimation, peut être important.

Utilisez les statistiques professionnelles Pour calculer votre marge et vérifier qu'elle n'est pas trop élevée par rapport à celle de vos concurrents, appuyez-vous sur les statistiques professionnelles par activité. Vous pouvez les obtenir auprès de votre cabinet d'expertise comptable. Selon Cer France, un peintre marge en moyenne à 75 %, un plombier à 56 %. Cependant, ces chiffres doivent être analysés avec précaution. Le taux de marge issu de ces statistiques peut masquer des réalités très différentes d'une entreprise à l'autre. « La différence entre le taux de marge d'un peintre et d'un plombier s'explique car le peintre facture essentiellement du temps de main-d'oeuvre tandis que le plombier facture aussi le prix des matériaux », met en garde Serge Thomas (Cer France). Un constat similaire peut être réalisé au sein d'une même activité. Un plombier n'aura pas le même taux de marge s'il réalise des travaux de dépannage, par exemple le colmatage d'une fuite, ou des chantiers plus lourds, comme la construction d'une salle de bain. De même, le coût des matières premières sera différent en fonction de la nature des chantiers à réaliser, qu'ils soient haut ou moyen de gamme.

@ FOTOLIA / ALEKSANDER BEDRIN

Plus globalement, la maîtrise de votre marge de production vous permet d'augmenter la rentabilité de votre entreprise. Par exemple, vous pouvez augmenter votre marge commerciale en diminuant le coût d'achat de vos marchandises. Comment? En diversifiant vos fournisseurs et en négociant des remises. « L'artisan a aussi la possibilité d'optimiser le temps consacré à son chantier en réduisant les temps de transport et d'approvisionnement », explique Serge Thomas. La gestion de votre marge est donc fonction de votre capacité à gérer de façon performante la mise en oeuvre de vos prestations. Un bon dirigeant est avant tout un bon gestionnaire.

Mallory Lalanne

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet