Mon compte Devenir membre Newsletters

Bilan sur les énergies «vertes»

Publié le par

+ 12 % entre 2006 et 2007, tel est le taux de croissance annuel moyen du secteur des énergies renouvelables, soit un marché de 5,9 milliards d'euros. C'est ce qu'indique l'Agence de l'environnement et de la maîtrise d'énergie (Ademe) dans une étude datant de juillet. Peu de secteurs peuvent se targuer d'avoir une croissance à deux chiffres dans un contexte économique difficile. Certaines activités connaissent une explosion comme le photovoltaïque (+ 98%) ou les pompes à chaleur (+ 24%). Quant à la demande d'installation de chauffage (chaudières à condensation), elle croît de 15% et les travaux d'isolation de 7%. Des chiffres qu'il faut toutefois relativiser. Ces secteurs étant encore peu développés, la marge de progression s'avère d'autant plus importante. Mais, tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne: la géothermie accuse un recul de 10 % et les appareils de chauffage à bois de 5%. L'effort qui doit être fourni pour atteindre les objectifs du Grenelle de l'environnement reste considérable. A titre d'exemple, il faudrait que, d'ici à 2012, l'isolation progresse de 17 % par an et le chauffage de 30%.

)