Comment lever les freins à la formation

Publié par le

Indispensable pour doper l'efficacité d'une très petite entreprise, la formation continue est néanmoins, souvent négligée par l'artisan et ses salariés. Comment motiver ses équipes et supprimer les freins à la formation? Rapide tour d'horizon.

  • Imprimer

Aujourd'hui, Pascal, couvreur, traîne des pieds. Inscrit à une formation, il craint de revenir sur les bancs de l'école. Pour nombre d artisans, la formation continue n'est pas une priorité. Les freins? Le manque de temps, suivi par les coûts direct et indirect. «Dans le BTP, les entreprises comptent, en moyenne, trois salariés. Quand l'un s'absente pour se former, c'est un tiers de l'effectif qui manque à l'appel! Imaginez ce scénario dans un grand groupe!», illustre André Cottenceau, président de la Commission nationale des affaires sociales et de la formation à la Capeb. C'est effectivement inimaginable... Alors comment le gérer dans une très petite entreprise? L'élaboration d un plan de formation permet de faire émerger vos besoins sur le long terme et de vous organiser. Formez-vous en période creuse: en hiver, par exemple. En outre, divers organismes de formation s'adaptent aux emplois du temps chargés: l'Apave (spécialisé dans les actions de formation sécurité et technique) réfléchit à des horaires décalés, tandis que la Fédération française du bâtiment (FFB) met en place des formations qualifiantes, sous forme de modules de quelques heures, afin de ne pas bloquer l'artisan pendant toute une journée. Côté financier, les coûts (pédagogique et salarial brut des salariés) peuvent être pris partiellement en charge par les organismes financeurs (à l'image du FafSab pour les salariés des entreprises de moins de 10 personnes)* Pensez aussi à vous joindre à des entreprises ayant les mêmes besoins, afin d'obtenir des tarifs moins élevés que lors de sessions individuelles. L'inadéquation des formations constitue un autre obstacle. Pour cela, étudiez avec attention le cahier des charges des formations qui vous intéressent. Cela vous évitera toute déconvenue ou perte de temps.

De l'intérêt de se former

Toujours pas convaincu? Pourtant, les bénéfices de la formation sont nombreux: fidéliser les anciens et attirer les jeunes, suivre les évolutions technologiques et réglementaires, briser la solitude du dirigeant, améliorer l'image de l'entreprise, doper sa performance... «Au-delà de la prévention des risques, les formations permettent de mieux organiser le chantier et de gagner du temps. Les artisans peuvent aussi s'ouvrir à de nouveaux marchés plus sophistiqués, avec de nouveaux modes opératoires», remarque Marie-Christine Guillaume, responsable de la Direction des services et prestations à l'OPPBTP.

Enfin, les salariés eux-mêmes ne sont parfois pas convaincus de l'intérêt de se former. Pour les motiver, certains artisans prennent part aux mêmes sessions pour créer un esprit d'équipe. D'autres choisissent l'employé le plus intéressé afin qu'il donne ensuite envie aux autres de suivre son exemple. Cela passe également par votre discours: mettez en avant les avantages qu'ils vont pouvoir en retirer tels qu'acquérir de nouvelles compétences, travailler en toute sécurité... «La formation doit être vécue comme un investissement gagnant-gagnant L'entreprise gagne en efficacité et les salariés en compétences et en confort de travail», note Armel Le Compagnon, président de la commission formation de la FFB. Afin de les faire adhérer, n'hésitez pas à les consulter sur leurs besoins et envies.

Grâce à la formation continue, dirigeants et salariés gagnent en efficacité.

@ OSCAR WILLIAMS/FOTOLIA

Grâce à la formation continue, dirigeants et salariés gagnent en efficacité.

TEMOIGNAGE
Gilles Roulland, gérant de l'Entreprise Mahé, société de travaux de couverture à Angers

L'an dernier, l'Entreprise Mahé a financé 250 heures de formation à ses dix salariés. Au programme: sauvetage-secourisme du travail et prévention des risques routiers. Pour une motivation accrue, toute l'entreprise suit la même formation.
«Souvent les salariés préfèrent rester sur le terrain, note Gilles Roulland, le gérant. Par ailleurs, la mise en place d'une formation est délicate car, à l'acceptation des dates, nous ne connaissons pas toujours notre planning et les différents aléas des chantiers.» Par ailleurs, les plombiers- chauffagistes de l'entreprise suivent régulièrement des modules sur le solaire et ont participé à une formation originale intitulée «Comment s'exprimer en public». L'objectif? Qu'ils se sentent plus à l'aise avec la clientèle. Selon Gilles Roulland, la formation est indispensable pour «rester à la pointe du progrès, gagner en efficacité et offrir aux salariés une reconnaissance de leur métier et de leur savoir-faire.»

Violaine BRISSART

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet