Construction express

Publié par le

@ ARNAUD OLSZAK

15 jours. C'est le temps qu'il a fallu à Broad Group, une entreprise chinoise du bâtiment, pour construire une tour de... 30 étages. Soit deux étages par jour. Oui, vous avez bien lu. Ce bâtiment a vu le jour fin janvier dans la province d'Hunan, près du lac Dongting. Le secret? Des éléments préfabriqués pour construire des immeubles de grande hauteur (IGH). Cerise sur le gâteau, l'édifice a une durée de vie de 100 ans, à condition de le traiter régulièrement contre la rouille, selon le constructeur. Et en cas de tremblement de terre? Pas de problème, la tour est censée résister à des secousses d'une intensité de neuf sur l'échelle de Richter. Elle est aussi moins consommatrice d'énergie qu'un immeuble équivalent. Le T30, comme les Chinois l'ont baptisé, comprend un hôtel et des bureaux sur une superficie totale de 17 000 m2. Au-delà de l'anecdote, cette réalisation prouve deux choses. La première: que l'industrie chinoise est de plus en plus performante et que son économie ne repose plus uniquement sur une main-d'oeuvre peu qualifiée à faible coût. La seconde, que les techniques de construction évoluent de plus en plus vite. Reste à savoir si le T30 tiendra ses promesses. Car en Chine, les malfaçons sont nombreuses dans la construction. Il suffit de se remémorer cet immeuble de 13 étages tombé face contre terre pendant sa construction en 2009, à côté de Shanghai. Construire vite est une chose. Construire bien en est une autre.

Julien van der Feer

REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Sur le même sujet