Coup de pouce pour l'embauche des jeunes

Publié par le

Toute entreprise recrutant un apprenti se verra exonérée de charges sociales et celles de moins de 50 salariés recevront, en sus, une prime de 1 800 euros. Ce n'est, pour le moment, qu'une annonce, mais le chef de l'Etat compte débourser plus d'un milliard d'euros pour inciter les entreprises à embaucher des jeunes. Ainsi, s'agissant des contrats de professionnalisation, une telle embauche donnera droit à une prime de 1 000 euros, laquelle pourra être doublée si la recrue n'a pas le niveau baccalauréat. A terme, le but est d'aider, en un an, environ 500 000 jeunes de moins de 26 ans à entrer sur le marché du travail: 320 000 en apprentissage et 170 000 en contrat de professionnalisation. Pour cela, chaque branche va devoir élaborer une charte avec des objectifs chiffrés. En outre, la rémunération des stages deviendrait obligatoire à partir de deux mois au lieu des trois mois actuels. Enfin, les entreprises qui embaucheront en CDI leur stagiaire percevront une prime de 3 000 euros.

Sur le même sujet