En ce moment En ce moment

Des chantiers navals à ceux du bâtiment, les ouvriers sautent le pas

Publié par le

@ FOTOLIA

L'accord signé début septembre par la Fédération des industries nautiques (FIN) et la Fédération française du bâtiment (FFB) fonctionne sur le principe des vases communicants. Désormais, les ouvriers des chantiers navals pourront travailler dans les entreprises du bâtiment, selon une convention de prêt de main-d'oeuvre à but non lucratif En effet, l'activité de l'industrie navale s'est considérablement ralentie depuis début 2008, tandis que le secteur du bâtiment, malgré un fléchissement dû à la crise, pourrait nécessiter 70 000 recrutements dans les années à venir, selon une estimation de la FFB. Le point commun entre les deux métiers? «La formation est quasiment identique, indique la FFB, les savoir-faire demeurent très proches, notamment dans les domaines de l'électricité, de la plomberie, de la climatisation, de la menuiserie, de la finition et de l'agencement«Les entreprises du bâtiment concernées, situées sur le littoral, doivent contacter leur fédération départementale, qui se chargera de les mettre en rapport avec une firme navale. Les deux structures devront signer une convention, mais l'employé restera salarié de son entreprise d'origine. Celle-ci facturera ensuite uniquement le salaire, les primes éventuelles et les charges sociales. La durée peut aller de quelques jours à huit mois, le contrat devant être modifié au-delà.

Sur le même sujet