Des courtiers en travaux l'alimentent en chantiers

Publié par le

Sébastien Cohen, artisan climaticien, travaille depuis un an et demi avec trois agences de courtage en travaux. Une collaboration qui lui permet de compléter son carnet de commandes sans s'occuper lui-même de la prospection commerciale.

  • Imprimer

Lorsque Sébastien Cohen, climaticien à Champigny-sur-Marne, souhaite étoffer son carnet de commandes, il téléphone simplement à l'une des trois agences Illico Travaux, réseau national de courtage, dont il est partenaire. «Cela m'évite le travail fastidieux de la prospection», affirme l'artisan. Si cette collaboration ne lui apporte que quelques devis lors de son inscription début 2008, elle lui assure aujourd'hui entre 10 et 15 % de son activité, avec deux devis par mois maximum. Une proportion limitée par le climaticien lui-même, qui a suffisamment de clients par ailleurs. Le fonctionnement du partenariat est simple. Les particuliers décrivent leur projet via le site internet du courtier. Un salarié d'Illico Travaux se déplace alors à leur domicile, puis communique leurs coordonnées aux artisans concernés. La mise en concurrence n'est pas automatique, elle dépend du type de travaux. Ainsi, lorsqu'un devis parvient à Sébastien Cohen, il dispose déjà des informations principales concernant le chantier. «Arrivés à ce stade, les particuliers sont sûrs d'eux et les devis donnent presque toujours lieu à des réalisations», indique l'artisan. Après une visite sur place, il évalue le montant du devis. Pour chaque chantier fourni, l'artisan s'engage à reverser à Illico Travaux une commission de 10 à 15% selon l'ampleur des travaux. Enfin, le courtier assure un suivi par le biais d'un dossier d'évaluation qui doit être rempli par le client à la fin du chantier. Une appréciation qui a son importance puisqu'elle permet de pérenniser le partenariat en maintenant le rythme des mises en relation.

Des professionnels rares dans les énergies renouvelables

Sébastien Cohen a l'idée de devenir partenaire du courtier en surfant sur Internet. Après avoir rempli le questionnaire en ligne, Illico Travaux le contacte rapidement. «Il y a peu de professionnels sur le secteur des énergies renouvelables, j'ai donc eu pas moins de six agences locales au téléphone!», se souvient-il. L'artisan en sélectionne trois, situées dans son rayon d'activité et avec lesquelles il a un bon contact. Lors d'un rendez-vous de visu, le courtier vérifie la crédibilité et les compétences de l'entreprise avant de signer le partenariat: inscription au répertoire des métiers, assurances en cours de validité et obligations administratives à jour, ancienneté de l'entreprise, etc.

En tout cas, c'est une décision que l'artisan ne regrette pas. «Même si je ne suis pas menacé par la crise pour l'instant, c'est sécurisant de disposer d'un tel moyen de prospection», conclut-il.

Sébastien Cohen s'assure 10 à 15% de son chiffre d'affaires en passant par des courtiers en travaux.

Sébastien Cohen s'assure 10 à 15% de son chiffre d'affaires en passant par des courtiers en travaux.

Repères

- Raison sociale L'artisan des ENR
- Activité Climatisation et énergies renouvelables
- Ville Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne)
- Année de création 2007
- Dirigeant Sébastien Cohen, 30 ans
- Effectif 8 personnes
- CA 2008 450 000 Euros

Céline KELLER

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet