En ce moment En ce moment

Elle «auto-entreprend» après s'être formée

Publié par le

Attirée par la rénovation depuis l'enfance, Rose Herbaux a franchi le pas cette année, en se lançant dans le bâtiment en tant qu'auto-entrepreneuse. Mais pas sans précaution: elle a suivi deux formations, l'une technique et l'autre en gestion.

  • Imprimer

Auto-entrepreneuse. C'est le statut qu'a choisi Rose Herbaux pour se lancer dans le bâtiment en mai 2009. Ce régime facilitant la création d'entreprise (lire encadré) n'est pas l'élément déclencheur pour la jeune femme, qui songe depuis longtemps à se lancer dans une carrière d'artisan spécialisé en aménagement, décoration et rénovation. Pour ce faire, elle suit, de juin 2007 à mars 2008, une formation dispensée par l'Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa). En effet, si elle connaît les bases de la rénovation, ayant oeuvré dans la maison familiale, il lui manque la connaissance des techniques précises et des normes en vigueur. Séduite par la diversité du programme, elle choisit un CAP BEP d'agent d'entretien du bâtiment, qui lui permet de perfectionner son savoir-faire en carrelage, sanitaire, plâtrerie, menuiserie et électricité. Aujourd'hui, la jeune femme souhaiterait rénover l'habitat de fond en comble, mais attend de pouvoir embaucher pour s'y atteler.

Deux formations plutôt qu'une

Pour assurer pleinement son rôle de chef d'entreprise, Rose Herbaux s'inscrit à une seconde formation, en gestion et comptabilité, de la Boutique de gestion espace. En deux mois environ, elle aborde tous les aspects de la création d'entreprise: étude de marché, communication, mais aussi impact sur la vie personnelle. Cette formation aide aussi la jeune dirigeante à préparer un plan de financement minutieux afin de trouver les crédits nécessaires à la création de son entreprise. Elle bénéficie ainsi d'un prêt à taux zéro de l'association régionale Nord Actif, d'un montant de 8 000 Euros, quelle utilise pour acquérir un véhicule professionnel. Parallèlement, le montant des assurances professionnelles s'avère élevé: 1 600 Euros annuels. Pour l'heure, son chiffre d'affaires, de 2 500 Euros environ, ne lui permet pas de se dégager un salaire. Mais les quatre chantiers réalisés et la dizaine de devis en cours lui laissent bon espoir pour l'avenir.

Avant de créer son entreprise sous le statut d'auto-entrepreneur, Rose Herbaux a fait le pari de la formation.

Avant de créer son entreprise sous le statut d'auto-entrepreneur, Rose Herbaux a fait le pari de la formation.

Repères

- Raison sociale
Rose sweet home
- Activité
Aménagement, décoration et rénovation
- Ville
Raillencourt- Sainte-Olle (Nord)
- Création
2009
- Dirigeante
Rose Herbaux, 34 ans
- Effectif
1 personne

Auto-entrepreneur, mode d'emploi

Le statut de l'auto-entrepreneur facilite le démarrage (et l'arrêt) d'une activité indépendante. Ce régime s'obtient par simple déclaration au Centre de formalités des entreprises, sur papier ou par Internet. Les contributions fiscales et sociales ne sont prélevées qu'une fois le chiffre d'affaires réalisé et l'entreprise ne facture pas la TVA. Mais le chiffre d'affaires ne doit pas dépasser 80 000 Euros HT pour la vente de marchandises et 32 000 Euros HT pour la prestation de services.

Céline KELLER

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet