En ordre de bataille

Publié par le

Nouveau coup dur pour le secteur du bâtiment. Après avoir annoncé la suppression à la fin juin 2010 du dispositif «zéro charges» pour les nouvelles embauches dans les TPE, le gouvernement a désormais l'intention de remettre en cause la TVA à 5,5 % dans la rénovation des logements. Or, mettre un terme à ces mesures risque de casser la dynamique de relance du secteur et d'entamer fortement la confiance des artisans déjà fragilisés par la crise et la concurrence jugée déloyale du régime de l'auto-entrepreneuriat. Les artisans du bâtiment n'ont ni l'aura médiatique des restaurateurs, ni la force de frappe des agriculteurs. Il n'empêche. Pour les fédérations du bâtiment, l'heure est plus que jamais à la mobilisation. La Capeb, notamment, par le biais de ses antennes départementales, a adressé début juin 800 000 cartes-lettres aux professionnels du secteur. L'objectif? Inviter adhérents et non-adhérents à dénoncer par voie postale à leurs parlementaires et à leurs préfets la création du régime de l'auto-entrepreneur.

CELINE JACQUOT, Rédactrice en chef adjointe

CELINE JACQUOT

Sur le même sujet