En ce moment En ce moment

Encourager la mobilité des apprentis

Publié par le

Si le dispositif de mobilité européenne des apprentis est sur les rails, il n'est que peu utilisé, car perfectible. La présidence française de l'Union européenne pourrait donner un nouvel élan à ce programme.

  • Imprimer

«Pourquoi les apprentis n'auraient pas les mêmes droits que les étudiants en termes de mobilité?», s'interroge Alain Griset, président de l'Assemblée permanente des chambres de métiers (APCM). Si les apprentis peuvent, tout comme les étudiants, acquérir une expérience professionnelle et de nouvelles compétences en partant à l'étranger via, par exemple, le programme Leonardo da Vinci, dans les faits, rares sont ceux qui tentent l'aventure: à peine 300 entre juin 2007 et mai 2009. «Le premier frein à la mobilité des apprentis en Europe est le manque de moyens financiers, estime le porte-parole de l'APCM. Le deuxième, c'est le statut de l'apprenti en France.» Lapprenti étant salarié de l'entreprise française, il doit donc avoir l'accord de cette dernière pour partir, d'autant qu'elle continue de le rémunérer pendant son stage à l'étranger. «La meilleure des solutions, qui correspond à près de 90% des cas, consiste en un échange: l'artisan français accueille alors un apprenti étranger», précise Alain Griset. Une opportunité pour s'ouvrir vers l'extérieur et, pourquoi pas, découvrir des techniques différentes...

La mobilité européenne des apprentis devrait pourtant connaître un nouvel élan, le gouvernement en ayant fait l'une de ses priorités dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne. Ainsi, un grand rassemblement réunissant des apprentis de toute l'Europe devrait se tenir en novembre, à Bordeaux, selon Odile Quintin, directrice générale en charge de l'éducation et de la culture au sein de la Commission européenne. «Une initiative qui va dans le bon sens», selon le président de l'APCM, qui y voit un moyen de valoriser l'apprentissage auprès des jeunes et une reconnaissance pour ceux qui ont choisi cette voie.

Rens.: www.apprentieneurope.fr

CARINE GUICHETEAU

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet