Entreprise et seniors

Publié par le

@ PHOTODISC/CD

Seul un chef d'entreprise sur deux a pris en compte la pénibilité physique du travail dans l'évolution de carrière de ses salariés seniors. C'est ce que révèle l'étude Ipsos pour l'Institut Manpower pour l'emploi, publiée fin mars. Parmi les pistes jugées efficaces pour maintenir les salariés de plus de 50 ans en activité, l'exonération des cotisations chômage et patronales est plébiscitée à 82%. Mais le gouvernement envisagerait plutôt d'instaurer des quotas de seniors, assortis de sanctions financières pour ceux qui ne les respecteraient pas. Une mesure calquée sur ce qui se fait pour les personnes handicapées depuis 1987. A une différence près: le dispositif ne serait applicable que dans les entreprises de plus de 50 salariés. Cette «cagnotte» permettrait d'alimenter un fonds pour les entreprises engageant des actions de formation pour les seniors ou une politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Sur le même sujet