Mon compte Devenir membre Newsletters

Faites de votre véhicule votre meilleure pub!

Publié le par

Publicité. Grâce au marquage publicitaire, votre véhicule utilitaire peut devenir votre meilleur outil de communication. Voici les points-clés à respecter pour en optimiser l'impact.

Ludovic Bricogne (Sys'tech Elec) a floqué son véhicule aux couleurs de sa société pour se démarquer de la concurrence et augmenter le nombre de ses contacts clients.

Ludovic Bricogne (Sys'tech Elec) a floqué son véhicule aux couleurs de sa société pour se démarquer de la concurrence et augmenter le nombre de ses contacts clients.

Depuis qu'il a lancé son entreprise de maçonnerie, Lionel Jegat apporte un soin particulier au marquage publicitaire de son véhicule. « L'impact de la publicité sur mon véhicule professionnel est deux à trois fois plus important que la distribution de cartes de visite. Les camions stationnent sur les trottoirs, circulent sur la route et sont visibles par un maximum de personnes. C'est, selon moi, la meilleure publicité pour un artisan », s'enthousiasme le dirigeant de l'entreprise Jegat basée dans le Morbihan.

Pour que l'impact de la publicité sur un véhicule utilitaire soit optimal, plusieurs points sont à prendre en compte. Le marquage doit être soigné, le message clair et compréhensible. La cohérence de l'information est un gage de professionnalisme pour l'entreprise. Il faut aller à l'essentiel et ne mentionner que les éléments indispensables, à savoir: le nom de l'entreprise, son activité principale, la ville et son numéro de téléphone, voire son site internet. Car, si le véhicule est en déplacement, les passants et conducteurs n'ont parfois que quelques secondes pour assimiler le message. «Il est primordial d'être concis, confirme Emmanuel Binet de Smartprint, entreprise spécialisée dans le marquage sur véhicule publicitaire. J'ai récemment reçu une commande d'un client qui s'apparentait à un roman. Il est plombier et électricien, mais il souhaitait ajouter des activités annexes comme l'isolation, la conception et l'expertise. Je lui ai donc conseillé de se recentrer sur son coeur de métier afin de ne pas noyer le client», ajoute le spécialiste en marquage. Il est également conseillé d'inscrire un élément supplémentaire à l'arrière de l'utilitaire, pour que les automobilistes qui suivent ou sont arrêtés derrière le véhicule puissent prendre con naissance de l'information et la mémoriser.

Témoignage
Ludovic Bricogne, dirigeant de Sys'tech Elec, Bailleul-sur-Thérain, Oise

«Il ne se passe pas une semaine sans que d'éventuels clients ne me contactent après avoir aperçu mon véhicule dans la rue, en sortant du restaurant ou de leur lieu de travail, confie Ludovic Bricogne. Je reçois en moyenne cinq appels par mois et 80 % d'entre eux débouchent sur une commande ferme. » Pour ce dirigeant d'une entreprise d'électricité, le marquage publicitaire sur véhicule est indispensable. Dès le lancement de son entreprise, il a floqué sa voiture aux couleurs de la société, à la fois pour augmenter le nombre de ses contacts clients et pour se différencier de la concurrence. «J'ai décidé de produire un message lisible, avec un minimum d'informations, à savoir le nom de l'entreprise, son activité, un numéro de téléphone et la ville. » Pour gagner du temps et de l'argent, Ludovic Bricogne a lui-même imaginé, via un logiciel de création, un logo représentant deux losanges orange et bleu sur fond blanc. Coût de l'investissement pour un marquage sur les deux côtés, à l'avant et à l'arrière du véhicule: 400 Euros HT.

Un message lisible pour être compris

Autre paramètre d'importance: la lisibilité du message. « Les caractères doivent être déchiffrables de près comme de loin. Il est possible d'utiliser une police traditionnelle, comme Arial, mais également des polices plus fantaisistes, très élancées avec empattement aux extrémités. L'artisan a également la possibilité d'utiliser une police manuscrite et d'apporter un contraste entre le marquage du nom de l'entreprise et l'activité», explique Emmanuel Binet.

Question couleur, comment se démarquer de la concurrence? Dans l'inconscient collectif, certaines teintes sont associées à des professions: le bleu pour les plombiers, le vert pour les paysagistes, l'orange-rouge pour les chauffagistes. Cependant, les choses évoluent. «Les codes couleur sont en train d'exploser. Un atout supplémentaire pour les professionnels qui peuvent se permettre plus de fantaisie», indique Emmanuel Binet. Il est toutefois préférable de rester sobre et de miser sur deux à trois coloris maximum afin de parvenir à un résultat harmonieux. « On peut marier le foncé au clair, les lettres blanches sur fond bleu par exemple. En revanche, opter pour des lettres orange sur un véhicule rouge n'est pas la bonne solution, car le message sera peu lisible», confie Samuel Lépine, dirigeant de la société de marquage Coltapub.

Une procédure simple et rapide

Pour se distinguer, il y a une autre astuce. « L'insertion d'un logo est un excellent moyen de fédérer votre clientèle et de développer un sentiment d'appartenance. Mais attention, la couleur du logo doit être en harmonie avec le véhicule afin d'assurer une cohérence globale. », explique Samuel Lépine.

Une demande de marquage sur véhicule utilitaire peut être très rapide. Il suffit, dans la majorité des cas, de renseigner un formulaire avec les informations relatives à votre société, le type et la couleur du véhicule ainsi que le nombre de vitres. Deux à trois jours plus tard, le prestataire revient vers l'artisan avec plusieurs propositions de maquettes et de textes. Si son budget est serré, le professionnel a la possibilité de réaliser lui-même la pose. « C'est un procédé très simple. L'autocollant se pose à l'aide d'un mélange d'eau et de savon sur un support sec, sain et sans poussière. Attention, cependant: il faut prendre soin de chasser toutes les bulles d'air lors de la manipulation. » Le chef d'entreprise peut également opter pour des plaques magnétiques, idéales pour les artisans qui changent de véhicule régulièrement ou qui utilisent leur voiture de fonction comme véhicule personnel le week-end. Toutefois, cette méthode nécessite un peu plus d'entretien que des autocollants dans la mesure où les plaques aimantées se détériorent lorsqu'elles sont exposées au soleil.

Les marquages sur véhicules utilitaires
Combien ça coûte?

Les agences de publicité proposent, en général, trois types de marquage: le marquage simple, le semi-covering et le total covering.
- Le marquage simple consiste à habiller les portières et l'arrière avec les éléments essentiels (nom, activité, ville, numéro de téléphone). Comptez 300 euros par véhicule.
- Le semi-covering est un marquage simple auquel s'ajoute un visuel de type photo ou dessin. Dans ce cas, le prix avoisine les 700 euros.
- Le total covering inclut le marquage des portières, de l'arrière et du capot. Coût de l'investissement: 900 à 1 300 euros par véhicule, en fonction de la surface des visuels.
Sachez que la durée de vie maximale d'un adhésif est de cinq à sept ans.

)