Fini les allégements de charges pour les fraudeurs

Publié par le

En mai dernier, Brice Hortefeux, ministre du Travail, a annoncé la suppression des allégements de charges pour les entreprises ayant recours au travail au noir et fraudant sur les cotisations sociales. Selon le ministre, interviewé sur LCI, la fraude aux cotisations sociales représenterait un manque à gagner de cinq à huit milliards d'euros.

Aussi, estime-t-il que «ne pas respecter la loi et demander à bénéficier d'un effort du contribuable» n'est plus tolérable. «La fraude est une violence à la société, une injustice républicaine», a pour sa part déclaré Eric Woerth, ministre du Budget, sur i-Télé.

Sur le même sujet