Mon compte Devenir membre Newsletters

Halte à la sinistrose!

Publié le par

@ ARNAUD OLSZAK

Crise financière, crise économique et maintenant crise de la dette de la zone euro.

Les entreprises sont dans la tourmente depuis 2008. Quatre ans qu'elles doivent faire face à une raréfaction du crédit bancaire, ainsi qu'à une baisse de la consommation des Français. Et 2012 semble partie sur la même voie. D'une part, le gouvernement va mettre en oeuvre un plan de rigueur. D'autre part, le taux de TVA réduit va être augmenté de 1,5 %. Enfin, les années d'élection présidentielle sont, par essence, synonymes d'attentisme pour les dirigeants d'entreprise, qui préfèrent jouer la carte de la prudence face à l'incertitude du scrutin. Pour autant, faut-il sombrer dans la sinistrose? Les périodes de crise sont aussi l'occasion de faire la différence avec ses concurrents. Car, bien souvent, c'est le talent de gestionnaire du chef d'entreprise qui permet à une TPE de survivre là où une autre va disparaître. C'est donc l'occasion de renégocier les prix avec ses fournisseurs, voire de réévaluer ses échéances auprès de son banquier. En outre, comme l'indique l'étude Best of artisans (voir p. 7), deux Français sur cinq comptent réaliser des travaux en 2012. Il y aura donc encore des occasions à saisir. A condition, toutefois, de se retrousser les manches. Et ce n'est certainement pas ce qui effraie les artisans du bâtiment.

Julien van der Feer rédacteur en chef adjoint

Julien van der Feer

)