Il conjugue son équipe au féminin

Publié par le

Ressources humaines. Afin de développer son activité, Sébastien Desbrosse a fait le pari d'employer deux jeunes femmes inexpérimentées. En leur transmettant son savoir-faire, le peintre a fait un investissement sur l'avenir de son entreprise et de sa profession.

  • Imprimer

Sur un chantier de peinture près de Niort, deux petites silhouettes se détachent du mur et quelques longues mèches de cheveux sortent de leur casquette... Cela ne fait aucun doute, les deux peintres sont des femmes. Cette opportunité de carrière, c'est Sébastien Desbrosse, dirigeant de la société éponyme, qui la offerte à Amandine et Jessica en les accueillant, il y a deux ans, en stage de formation. Une décision osée pour cet entrepreneur, qui travaillait seul depuis trois ans. «Le slogan «L'artisanat recrute» est aussi valable pour les femmes! Mais mon objectif n'était pas non plus de former une équipe exclusivement féminine», assure-t-il. Bien que toutes deux inexpérimentées - lune est issue de la filière comptabilité et la seconde est titulaire d'un BEP vente -, un élément joue en leur faveur: «Elles ont une excellente présentation, ce qui est un point positif pour mon entreprise qui se positionne sur la cible des particuliers, sensibles à un bon relationnel.» A ce critère s ajoute celui qui prime pour la clientèle: le résultat. «Tant que le travail est bien fait, peu importe qu'il s'agisse de peintres hommes ou femmes.» Une opinion qui n'est pas partagée par tous les professionnels de ce secteur, encore très masculin. «La nouvelle génération est plus ouverte, mais la féminisation n'est pas encore acquise.»

Sébastien Desbrosse a su tirer profit du sens relationnel de ses recrues, un atout dans ce milieu parfois jugé rude.

@ DR

Sébastien Desbrosse a su tirer profit du sens relationnel de ses recrues, un atout dans ce milieu parfois jugé rude.

Mêmes salaires que les hommes Conscient de faire davantage preuve d ouverture d esprit que la majorité des dirigeants du BTP, l'entrepreneur niortais s'est renseigné et a adapté les conditions de travail à son équipe 100 % féminine, en limitant le port de charges par exemple. Mais Sébastien Desbrosse va plus loin et reste à l'écoute des besoins spécifiques des jeunes femmes. Il leur a fourni des coiffes adaptées à leur chevelure. Il a également instauré la semaine de quatre jours, le mercredi étant réservé aux enfants. Un privilège pour les deux collègues, âgées respectivement de 27 et 25 ans, qui sont aujourd'hui engagées en contrat à durée indéterminée. L'artisan peintre n'a pas hésité non plus à leur accorder une rémunération identique à celle de leurs homologues masculins. Fort de ses 22 ans d'expérience, le chef d'entreprise s'est montré fin pédagogue pour rendre les jeunes femmes autonomes: «Employer des jeunes offre l'avantage de les voir progresser, c'est même un plaisir. Je leur ai donc laissé le temps d'acquérir les techniques.»

Repères

- Raison sociale
Sébastien Desbrosse
- Activité
Peinture décorative
- Ville Niort (Deux-Sèvres)
- Année de création
2003
- Dirigeant
Sébastien Desbrosse, 37 ans
- Effectif
3 personnes
- CA 2007
123 000 Euros

AGATHE JAFFREDO

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet