Mon compte Devenir membre Newsletters

Il dépasse ses handicaps pour créer son entreprise

Publié le par

Licencié pour inaptitude médicale en juin 2009, Eric Peyre vient de créer son entreprise de ferronnerie. En seulement six mois, il a réalisé le chiffre d'affaires prévisionnel d'une année.

Eric Peyre s'est nourri de sa passion pour créer, en juin dernier, son entreprise de ferronnerie. « Seule ma détermination m'a permis de mener à bien mon affaire, de surmonter mes nombreux problèmes de santé et mes échecs professionnels. J'ai gardé la tête froide et, surtout, j'ai cru en mon projet », confie le dirigeant. Au début des années quatre-vingt, Eric Peyre obtient un certificat de formation professionnelle de métallier et décroche un contrat au sein d'une entreprise du secteur. Mais en 1986, il est atteint d'une hernie discale et se retrouve licencié pour inaptitude professionnelle. Un premier coup dur pour l'artisan. Toutefois, Eric Peyre rebondit et crée en 1993 son entreprise de métallerie. « J'avais appris à vivre avec mon hernie discale. Pour remédier aux douleurs, je me musclais le dos. Mais en 1995, alors que je travaillais, le mur de mon voisin s'est écroulé sur moi. J'ai temporairement perdu la vue, j'ai donc dû cesser mon activité », poursuit le chef d'entreprise. Un an plus tard, il devient formateur en ferronnerie au centre éducatif et professionnel de Saint-Papoul, dans l'Aude. En mars 2008, une rupture des ligaments de l'épaule le stoppe net dans sa course. Licencié à nouveau pour inaptitude médicale, il garde la tête froide et se tourne, début 2009, vers Pôle emploi pour lancer une nouvelle activité. «Lors de la création de ma première entreprise, j' avais bénéficié d' une subvention de l'Agefph. Je ne pouvais donc à nouveau toucher une aide financière de la part de cet organisme. » Après trois mois de tergiversation, Eric Peyre est orienté vers une société indépendante de gestion qui l'accompagne dans son projet. Et lui prête main forte pour constituer ses dossiers auprès d'Oséo.

Des objectifs financiers atteints

Deuxième étape : l'artisan dépose un dossier à l'Airdie, l'Association interdépartementale et régionale pour le développement de l'insertion par l'économique. Une démarche qui lui a permis de décrocher un prêt à taux zéro. « En parallèle, j'ai obtenu un prêt de 16000 Euros de ma banque, se félicite aujourd'hui le dirigeant. La route a cependant été sinueuse, car mon projet ne s'est concrétisé qu'au bout d'un an. Je me suis senti délaissé par l'administration et les institutions bancaires. »

Dès la création de la société en juin dernier, Eric Peyre joue la carte de la communication. Il lance une campagne de publicité dans les journaux locaux et customise son véhicule utilitaire pour se faire connaître. Coût de l'opération ? 5 000 Euros. Un investissement rapidement rentabilisé puisqu'en moins de six mois, l'artisan a atteint ses objectifs financiers. « Lorsque j'ai déposé mon statut, je pensais réaliser un chiffre d'affaires de 50000 Euros mais, aujourd'hui, je l'ai déjà largement dépassé. J'ai même l'intention de le tripler d'ici à fin 2011. »

Eric Peyre a déposé un dossier à l'Airdie, financeur solidaire de la création d'entreprise.

Eric Peyre a déposé un dossier à l'Airdie, financeur solidaire de la création d'entreprise.

Repères

- Raison sociale
Métal.Alu.PVC Peyre SARL
- Activité
Métallerie, ferronnerie, menuiserie
- Ville
Orsans (Aude)
- Date de création
Juin 2010
- Dirigeant
Eric Peyre, 48 ans
- Effectif
1 personne
- CA prévisionnel
40 000 Euros

Mot clés : euro

MALLORY LALANNE

)