Mon compte Devenir membre Newsletters

Il fait feu de tout bois

Publié le par

Diversfication. De la menuiserie traditionnelle a un jeu de construction pour enfant en passant par les maisons en ossature bois... L'entreprise de Tbomas Blanchard, située dans le Calvados, multiplie les activités, une stratégie bienvenue en temps de crise.

Truc en bois. Le nom du jeu conçu par Thomas Blanchard, menuisier depuis dix ans dans le Calvados, pourrait convenir à l'ensemble de son activité. En effet, l'inventif artisan trouve de multiples applications et débouchés pour son matériau favori, le bois naturel: de son activité originelle, la menuiserie, à la construction et l'extension de maison, en passant par la fabrication d un jeu pour enfant.C'est en 2005 qu'il choisit de diversifier son activité. Intéressé par l'ossature bois depuis toujours, il suit une formation de dix jours avec les Compagnons du devoir, puis embauche son deuxième salarié pour l'aider à développer ce secteur. C'est le seul changement qu'occasionne ce premier virage, les travaux de menuiserie s'effectuant toujours dans l'atelier, tandis que la construction de maison se fait sur site.

Plus de 400 boîtes vendues

En 2005, la société Thomas Blanchard Menuiserie ajoute une nouvelle corde à son arc, avec la conception et la fabrication d'un jeu de construction pour enfant, à base de planchettes et d'engrenages en bois naturel de hêtre. «Au départ, je l'avais imaginé seulement pour ma fille», se souvient l'inventeur. La petite emporte alors le jeu en classe, et le succès auprès de ses camarades est immédiat. Mais les démarches pour la commercialisation sont longues et fastidieuses. Trois ans et demi sont nécessaires pour le dépôt de brevet, la mise en conformité du jeu et de l'emballage. Un parcours du combattant, pour lequel Thomas Blanchard bénéficie de l'accompagnement d'un spécialiste des brevets de la chambre de commerce et d'industrie du Calvados.

Aujourd'hui, Truc en bois est un concept original déposé à l'INPI et vendu exclusivement sur les salons bio, par Thomas Blanchard ou l'un de ses salariés, au prix de 45 euros. Néanmoins, cette partie ludique ne représente pas une part significative du chiffre d'affaires: 400 boîtes environ ont été écoulées depuis le lancement, il y a un an.

Actuellement, la fabrication de Truc en bois est assurée par les deux salariées chargées de la menuiserie. Si Thomas Blanchard ne souhaite pas qu'elle prenne le pas sur l'activité initiale de son entreprise, «cela peut permettre de combler des trous dans le planning si le nombre de commandes en menuiserie diminue», resume-t-il. Ce nest pas le cas actuellement. En revanche, la diversification de l'entreprise permet aujourd'hui à l'artisan et à ses six salariés de faire face aux baisses des commandes dans la construction en bois. Après avoir atteint 70 % de l'activité, les réalisations ont baissé d'un quart. «Si je n'avais pas l'activité de menuiserie, je m'inquiéterais pour l'avenir de l'entreprise», confie le dirigeant.

Dernier coup d'éclat de Thomas Blanchard, menuisier: la conception et la commercialisation d'un jeu pour enfant, baptisé Truc en bois.

@ DOMINIQUE SELLES

Dernier coup d'éclat de Thomas Blanchard, menuisier: la conception et la commercialisation d'un jeu pour enfant, baptisé Truc en bois.

Repères

- Raison sociale: Thomas Blanchard Menuiserie
- Activité: Travail du bois
- Ville: Bretteville-sur-Dives (Calvados)
- Année de création: 1999
- Dirigeant: Thomas Blanchard, 37 ans
- Effectif: 7 personnes
- CA 2007: 500 000 Euros

CELINE KELLER

)