Il fait «stand commun» pour communiquer

Publié par le

Maçonnerie. Communiquer représente un lourd budget pour un artisan. C'est pourquoi Frédéric Camus s'est associé à neuf confrères pour participer à un événement professionnel. Il a ainsi pu bénéficier d'un grand stand à moindres frais.

  • Imprimer

@ D.R

Dix banderoles, des kakémonos et une projection de photos présentant différents métiers et entreprises du bâtiment ont créé l'animation sur un stand de 40 m2 lors de la Fête du bâtiment de l'Oise en mars dernier. Aux commandes de cet espace: dix entrepreneurs qui, bien que travaillant souvent ensemble, ne sont pas vraiment collègues. Parmi eux, Frédéric Camus, dirigeant de la société de maçonnerie Berma. Pour ce chef d'entreprise, le seul moyen de participer dans de bonnes conditions à ce forum-expo, dédié à l'information et à l'orientation professionnelle, était de s'associer à d'autres artisans: «Cela permet de limiter les frais, mais aussi d'assurer une tenue de stand permanente en nous relayant au cours des deux journées.»

Cette décision collégiale trouve sa source dans le constat suivant: en mutualisant talents et moyens financiers, les chances de se faire remarquer sont multipliées. Une initiative rendue possible grâce à la complémentarité des compétences qui se traduit sur les chantiers et dans le cadre d'événements: «Nous sommes issus de corps d'état qui se complètent, nous nous croisons souvent sur le terrain, mais notre collaboration peut aller au-delà.»

Partager les frais de publicité

Le collectif éphémère a ainsi partagé le stand, mais aussi les outils de communication comme la projection de photos. Chacun a toutefois pu mettre en avant son entreprise à travers une banderole et des panneaux personnalisés, le tout élaboré par l'agence de publicité partenaire de l'événement. Coût total de l'opération? 850 Euros chacun, soit moins de la moitié du tarif d'un stand de 10,5 m2. Outre l'image festive, ces dix adhérents de la Fédération française du bâtiment ont souhaité délivrer un message. «Il est important de faire preuve de dynamisme en étant présents sur les événements organisés par la fédération et en montrant que, comme les grands groupes, nous savons communiquer», affirme Frédéric Camus. En unissant ses capacités à celles de ses confrères, le chef d'entreprise a aussi pu oeuvrer pour transmettre la passion de son métier. «Lintérêt était surtout de promouvoir nos professions car nous sommes toujours en recherche de main-d'oeuvre», poursuit-il. Pour sa 1re édition, la Fête du bâtiment de l'Oise a accueilli plus de 2 000 visiteurs, dont de futurs apprentis et de potentiels intérimaires du secteur qui se sont rendus sur le stand de l'entrepreneur nogentais.

Repères

- Raison sociale Berma
- Activité Maçonnerie, réhabilitation de bâtiments
- Ville Nogent-sur- Oise (Oise)
- Année de création 1995
- Dirigeant Frédéric Camus, 38 ans
- Effectif 12 personnes
- CA 2007 1,2 MEuros

AGATHE JAFFREDO

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet