En ce moment En ce moment

Il favorise les projets écologiques

Publié par le

Pour faire face à la demande croissante de ses clients pour des projets écologiques clés en main, Frédéric Delrue a créé une coopérative artisanale.

  • Imprimer

Aujourd'hui, Frédéric Delrue est venu constater l'avancement de la construction d'une habitation bio climatique. Réalisée en béton cellulaire et équipée de panneaux solaires, cette maison sera le premier résultat concret de la coopérative artisanale Les demeures de la Lys. Créée en février 2007, elle propose des bâtiments clés en main respectueux de l'environnement. A l'initiative de ce regroupement d'artisans: Frédéric Delrue, gérant d'Atout Service SARL, entreprise générale du bâtiment. Son but? Proposer un interlocuteur unique aux clients ayant un projet de construction ou d'aménagement durable. Un service rendu possible grâce au regroupement en coopérative. Cette structure permet, en effet, l'apport des garanties et assurances obligatoires sur le marché de la construction individuelle, que des artisans seuls ne peuvent présenter. Autre atout: constituée sous forme de SARL à capital variable, la coopérative autorise les entrants et les sortants. Seuls les artisans en sont membres, non leurs sous-traitants. Ils peuvent également exercer une activité en dehors de la structure. Pour créer Les demeures de la Lys, Frédéric Delrue s'est rapproché de la FFACB (Fédération française des artisans coopérateurs du bâtiment), qui lui a fait visiter plusieurs coopératives (lire notre encadré). «Le concept et l'esprit d'équipe qui y régnent m'ont plu», se souvient l'artisan. La fédération a assuré la rédaction des statuts et le montage des dossiers d'assurance. En contrepartie, la coopérative lui verse une cotisation annuelle de 1 000 à 4 000 euros par an, somme qui varie notamment en fonction du chiffre d'affaires réalisé et du nombre de membres. Quant aux frais propres à la coopérative, ils sont couverts par l'application d'une marge supplémentaire de 6% sur les devis émis par la structure.

Pour l'heure, six entreprises issues de tous les corps de métiers du bâtiment participent à l'aventure. «Un nombre qui peut être amené à croître en fonction du développement du marché et des candidatures», estime Frédéric Delrue. L'entreprise désireuse d'intégrer la coopérative doit subir un audit, mené par un cabinet comptable spécialisé, portant sur son «esprit coopérateur» (c'est-à-dire sa capacité à promouvoir la coopérative et son esprit d'équipe), sur ses moyens humains et matériels, etc. A l'issue d'une période probatoire, elle grossit les rangs des Demeures de la Lys. «Notre coopérative doit être un gage de qualité et de professionnalisme pour nos clients, souligne l'artisan. C'est une garantie aussi pour les coopérateurs.»

Repères

RAISON SOCIALE
Les demeures de la Lys
VILLE
Neuf-Berquin (Nord) ANNEE DE CREATION
Février 2007
PRESIDENT
Frédéric Delrue, 44 ans.
NOMBRE D'ENTREPRISES MEMBRES
Six

A savoir
Faites appel à la fédération

La FFACB rassemble les groupements et coopératives d'artisans du bâtiment qui ont pour activité principale de construire ou de rénover des maisons individuelles. Elle aide à la création de coopératives, puis les conseille, les forme et leur porte assistance, sur le plan juridique par exemple. Une fois par an environ, elle contrôle ses membres pour s'assurer que le système coopératif fonctionne bien, sous peine d'exclusion. En ce moment, elle recueille une demande de création par semaine, selon Anne-Marie Becker, secrétaire générale de la FFACB. A Rens.: www.ffacb.com

Carine Guicheteau

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet