En ce moment En ce moment

Il forme des candidats à la reconversion

Publié par le

Ressources humaines. Changer radicalement de voie et se confronter à de nombreux doutes, Xavier Jeanne connaît. Aujourd'hui à la tête d'une entreprise d'éco-construction, il accueille en stage des personnes qui, comme lui il y a trois ans, souhaiteraient se reconvertir.

  • Imprimer

Sur un chantier de rénovation, Xavier Jeanne explique, en détail, le travail que son entreprise d'éco-construction va réaliser pour refaire l'isolation de façon écologique. Son interlocuteur n'est pas le propriétaire des lieux, ni un apprenti. Il s'agit d'un stagiaire pas comme les autres : un quadragénaire, cadre dans l'industrie. Ce dernier effectue chez Végétal Habitat un «test métier» via Savoir-Faire et Découverte, une association organisant des stages pour les adultes souhaitant découvrir les métiers liés à l'écologie.

Confirmer les vocations

But de la manoeuvre : les candidats à la reconversion plongent au coeur d'un savoir-faire avant de changer de voie et le professionnel, lui, en retire la satisfaction de confirmer une vocation. En six mois, deux actifs se sont ainsi immergés, chacun dans le cadre d'un Droit individuel à la formation (Dif) de quatre jours, dans l'éco-artisanat et, plus généralement, dans la gestion d'une très petite entreprise.

C'est en juin 2009, alors qu'il expose sur un salon dédié au développement durable, que Xavier Jeanne fait la rencontre de l'équipe de Savoir-Faire et Découverte. Le chef d'entreprise accepte de rejoindre le réseau du fait de l'orientation «écologiquement responsable» de l'association, mais pas seulement : «Je me suis moi-même reconverti il y a trois ans, après une carrière dans la recherche. Il n'y avait alors pas déformation en éco-construction sur le marché, je me suis donc senti concerné par la démarche de l'association. » Avant de le nommer maître de stage, le comité de sélection de Savoir-Faire et Découverte s'entretient à plusieurs reprises avec l'artisan afin d'évaluer ses compétences techniques et pédagogiques.

Un encadrement personnalisé

Désormais membre de l'association (le coût de son adhésion annuelle s'élève à 58 Euros), Xavier Jeanne perçoit un dédommagement d'environ 30 Euros pour chaque jour de «test métier». Un bonus qu'il consacre essentiellement au financement des repas du stagiaire, alors que le règlement ne l'exige pas. « Cela me semble indispensable pour bien accueillir quelqu'un », argumente le chef d'entreprise. Quant à l'organisation des journées d'immersion, l'association reste à disposition du maître de stage pour le conseiller dans sa démarche pédagogique, mais Xavier Jeanne avoue fonctionner «au relationnel». Son credo pour aider efficacement les candidats à la reconversion : s'adapter à la personnalité de chacun, les faire mettre la main à la pâte et maintenir le contact par la suite.

En six mois, Xavier Jeanne a accueilli deux actifs venus découvrir le monde de l'éco-artisanat.

Repères

> Raison sociale
Végétal Habitat
> Activité
Construction d'éco-habitations
> Ville
Long raye (Calvados)
> Année de création
2007
> Dirigeant
Xavier Jeanne, 52 ans
> Effectif
5 personnes
> CA 2009
400 000 Euros

Agathe Jaffredo

Sur le même sujet