Il intègre avec succès une personne handicapée

Publié par le

L'entreprise de plomberie, d'électricité et de chauffage de Didier Mercier compte quatre employés, dont un jeune homme titulaire d'une RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé). L'intégration de ce dernier a été une vraie réussite.

  • Imprimer

Non soumise à l'obligation d'embauche de travailleurs handicapés, les entreprises du BTP de moins de 20 salariés ne sont pas moins impliquées dans l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Certains patrons de TPE se révèlent même très «handi-accueillants», à l'image de Didier Mercier, dirigeant d'une entreprise de plomberie, d'électricité et de chauffage, basée à Montalembert, dans les Deux-Sèvres (79). Lors de la création de sa société en 2009, le dirigeant cherche immédiatement à recruter une personne en plus. Il fait alors la connaissance d'un jeune homme titulaire d'une RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé), du fait d'un handicap visuel. Didier Mercier décide alors de lui donner sa chance: « Il n'était pas du métier, mais il avait déjà travaillé dans le BTP. Je l'ai formé sur des techniques en chauffagerie et en soudure », explique-t-il.

Assez vite, le salarié réussit à trouver sa place dans l'entreprise,

notamment auprès des clients: « Il se charge désormais de tout l'entretien des systèmes de chauffage chez les particuliers. Je lui fais totalement confiance. Ce que je retiens aujourd'hui, c'est la qualité de son travail, pas son handicap », souligne Didier Mercier.

« Ce que je retiens, c'est la qualité de son travail, pas son handicap », insiste Didier Mercier (à droite) concernant son employé atteint d'un handicap visuel.

« Ce que je retiens, c'est la qualité de son travail, pas son handicap », insiste Didier Mercier (à droite) concernant son employé atteint d'un handicap visuel.

Des aménagements nécessaires

Pour faciliter cette intégration, le dirigeant n'a pas hésité à réaliser de légers aménagements: « Ce ne sont pas forcément des choses très compliquées. Par exemple, nous avons installé des rétroviseurs spécifiques pour qu'il puisse conduire le camion », précise-t-il.

L'artisan estime que cette expérience a un impact très positif sur son entreprise. Le jeune homme se montre très polyvalent. « Surtout, il prouve aux autres salariés qu'avoir un handicap n'est pas un problème. Ce type de valeur humaine, c'est très important pour moi », défend le chef d'entreprise.

Sa démarche reste encore assez marginale: « Il faudrait que davantage de patrons du BTP osent recruter une personne avec un handicap. Il m'arrive d'en parler autour de moi. Mais je vois bien que ce n'est pas encore une évidence », commente-t-il.

Et si, à l'avenir, Didier Mercier a la possibilité financière de recruter d'autres salariés, il envisage sans problème d'accueillir, de nouveau, une personne avec un handicap. A condition qu'elle soit compétente. Car, pour lui, c'est bien là le seul critère discriminant.

Repères

- Raison sociale
Mercier Didier
- Activité
Plomberie, électricité, chauffagerie
- Ville
Montalembert (Deux-Sèvres)
- Année de création
2009
- Dirigeant
Didier Mercier, 48 ans
- Effectif
4 salariés
- CA 2011
420 kEuros

Juliette Plouseau

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet