Mon compte Devenir membre Newsletters

Il met en place un plan d'épargne salariale

Publié le par

Ressources humaines. Pour insuffler une nouvelle dynamique dans son entreprise de menuiserie et booster l'implication de ses salariés, Olivier Lafosse a mis en place un plan d'épargne entreprise (PEE) ainsi qu'un plan d'épargne retraite collectif (Perco).

Grâce au PEE et au Perco, Olivier Lafosse se voit octroyer une baisse de charges pour ses salariés et son entreprise.

Grâce au PEE et au Perco, Olivier Lafosse se voit octroyer une baisse de charges pour ses salariés et son entreprise.

Pour Olivier Lafosse, dirigeant de l'entreprise de menuiserie Acoussur, l'augmentation de salaire n'est pas le seul moyen de motiver ses salariés. Il a fait le pari du plan d'épargne entreprise (PEE). « Ce dispositif est un excellent moyen d'augmenter le pouvoir d'achat des salariés, de les fidéliser et de leur faire profiter de la croissance et des bénéfices de la société. » Pour cela, le menuisier s'est rapproché de son banquier qui est venu dans l'entreprise pour informer les employés. Car il est primordial pour Olivier Lafosse de bien renseigner l'ensemble de l'équipe, « afin de leur montrer les gains et les avantages que peut apporter ce dispositif ». Grâce au PEE, le chef d'entreprise et ses salariés peuvent effectuer des versements volontaires. Ce plan permet d'investir, de manière facultative, dans des titres de la société ou des fonds communs de placement d'entreprise (dans la limite du quart de leur rémunération annuelle). Par ailleurs, la TPE participe en versant un complément, appelé abondement, plafonné à 300 % du versement du salarié et à 8 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (soit environ 2 600 Euros maximum par an et par personne). Son avantage ? Pour l'entreprise, l'ensemble de ces montants sont exonérés de charges sociales, à l'exception de la CSG et de la CRDS. Pour le salarié, les sommes ne sont soumises ni aux cotisations salariales, ni à l'impôt sur le revenu. Autre intérêt : la facilité de mise en place de ce plan et son faible coût. « Les frais de fonctionnement et de gestion du dirigeant sont minimes par rapport à l'économie réalisée pour lui et ses salariés, détaille Olivier Drouin, banquier à la Bred Banque Populaire. L'entreprise doit souscrire un forfait annuel qui s'élève, selon les accords de branche, entre 100 et 200 Euros, auquel s'ajoute un forfait par salarié de 10 Euros à l'année. »

Repères

> Raison sociale EURL Acoussur
> Activité Menuiserie, PVC
> Ville Maisons-Alfort (Val-de-Marne)
> Année de création 2006
> Dirigeant Olivier Lafosse, 37 ans
> Effectif 6 personnes
> CA 2009 1 300 000 Euros

Préparer sa retraite

Deuxième initiative de ce dirigeant : le Perco. Fonctionnant comme un PEE, il permet d'aider les collaborateurs à préparer leur retraite en se constituant un complément et un portefeuille de valeurs mobilières (titres négociables sur le marché financier sous forme d'actions ou de bons de caisse déposés sur un compte-titres). La sortie au moment de la retraite est prévue soit en rente viagère largement défiscalisée, soit sous la forme d'un capital non imposable. « Ce double dispositif est avantageux pour les deux parties car il permet de défiscaliser 24 % du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit près de 8 000 euros par an et par bénéficiaire », conclut Olivier Drouin.

Mot clés : euro

Mallory Lalanne

)