Mon compte Devenir membre Newsletters

Il ouvre une franchise pour diversifier son activité

Publié le par

Pour développer son entreprise, Patrick Herpe a intégré un réseau de franchise proposant une activité complémentaire à la sienne. Il bénéficie ainsi du savoir-faire et de la renommée d'une enseigne nationale.

Sur la carte de visite de Patrick Herpe trônent deux logos: celui de France décors services, son entreprise de rénovation de murs et plafonds, et, en dessous, celui de Basic System, franchise spécialisée dans l'entretien et la rénovation de sols et plafonds suspendus. En 2005, le dirigeant a eu l'idée de développer une activité commerciale en réseau. «La force d'une franchise, c'est de bénéficier d'une dynamique de groupe, de ne plus être tout seul», estime Patrick Herpe. A l'époque, il cherchait une franchise qui propose une activité complémentaire à son métier. Il a donc comparé les différents réseaux pour finalement choisir Basic System. En effet, cette enseigne propose des procédés innovants et brevetés pour nettoyer et rénover les plafonds et surtout les sols, un domaine dans lequel il ne s'était pas encore aventuré. «J'y ai vu un bon moyen de me démarquer de la concurrence et de proposer une palette plus large de services à mes clients. La qualité du résultat et le gain de temps générés par l'utilisation de ces nouveaux procédés m'ont convaincu», souligne Patrick Herpe.

Emprunter pour investir

Mais cette démarche a un coût: 40 000 Euros. Ce qui correspond au droit d'entrée mais également à un stock initial de machines et de produits, à une formation de deux semaines dans le centre de formation de Basic System situé à Nice et à un jeu complet de manuels techniques et commerciaux. Pour payer, l'artisan a dû emprunter la totalité de la somme. Une dette qui court sur sept ans, l'équivalent de la durée du contrat qui le lie au franchiseur. De plus, entre les royalties et la redevance publicitaire, Patrick Herpe reverse 500 Euros par mois à Basic System. En contrepartie, il bénéficie de la notoriété du réseau. Celui-ci joue les apporteurs d'affaires en traitant avec des grands comptes, comme les enseignes Casino et Sephora, ce qui représente quelques chantiers supplémentaires par an, sans prospection, pour l'entreprise de Patrick Herpe. «Pour l'instant, le chiffre d'affaires généré par mon activité franchisée reste moyen mais non négligeable», pondère l'artisan. Les deux tiers de ses chantiers sont, en effet, effectués dans le cadre de son activité propre. Mais, conséquence indirecte, l'artisan a eu l'idée, en utilisant les procédés Basic System, de développer sa propre technique de mise en oeuvre de chape cirée. Un concept qu'il est sur le point de déposer et qu'il compte bien revendre aux artisans intéressés.

Patrick Herpe a choisi d'intégrer le réseau de franchise Basic System pour se positionner sur de nouveaux marchés.

Patrick Herpe a choisi d'intégrer le réseau de franchise Basic System pour se positionner sur de nouveaux marchés.

Repères

> Raison sociale
France décors services
> Activité
Rénovation des sols, des murs et des plafonds
> Ville
Veyrac (HauteVienne)
> Année de création
2001
> Dirigeant
Patrick Herpe, 45 ans
> Effectif
6 personnes
> CA 2007
160 000 Euros

Mot clés : Réseau

CARINE GUICHETEAU

)