Mon compte Devenir membre Newsletters

Il réalise ses propres enduits 100% recyclés

Publié le par

Depuis 2004, Hervé Martineau élabore des enduits à base de sable, d'eau et de terre trouvée directement sur ses chantiers. Un procédé qui lui permet de convaincre une clientèle sensible à l'écologie et de doper son chiffre d'affaires.

Un chantier de maçonnerie dans le Rhône. Hervé Martineau, dirigeant d'une entreprise située à Lozanne, et ses trois salariés tamisent du sable et de la terre. Ils sont en train de fabriquer leur propre enduit. La particularité de ce dernier? Il est réalisé à partir de composants trouvés sur place, comme la terre, recueillie sous la couche végétale (afin quelle contienne de l'argile), le sable, acheté à la carrière la plus proche et l'eau. Après le tamisage vient l'étape du mélange. Ils essayent trois dosages différents et les appliquent sur le mur pour décider de la mixture la plus adéquate. Une phase indispensable, en raison des différences de texture de la terre selon les régions. Quelques jours plus tard, ils reviennent sur les lieux et adoptent l'enduit qui n'a pas fissuré.

Une technique écologique

Selon Hervé Martineau, réaliser ses propres enduits offre des avantages non négligeables. Tout d'abord, le coût de fabrication est divisé par deux par rapport à un enduit prêt à poser. En effet, les ingrédients sont gratuits, hormis le sable, matière première peu onéreuse. Autre bénéfice de ce procédé: il est écologique, car réalisé à partir d'éléments naturels et locaux. Il évite ainsi la production de CO2 pour sa fabrication ou son transport.

C'est en 2004 qu'Hervé Martineau et son équipe élaborent leur premier enduit. L'entreprise participe à un appel d'offres public, qui établit la «réalisation d'un enduit à la terre locale» comme critère d'éligibilité. Alors investi dans une démarche de développement durable depuis cinq ans, Hervé Martineau a déjà fait quelques essais dans ce domaine mais sans les concrétiser sur un chantier.

Aujourd'hui, l'entreprise a réalisé cinq chantiers en utilisant ce type d'enduit, soit 7% de son chiffre d'affaires. Une proportion qu'Hervé Martineau aimerait voir augmenter. Non seulement parce que ce procédé correspond à sa préoccupation pour l'environnement, mais aussi parce que «c'est beaucoup plus agréable de travailler de cette façon pour un maçon, explique-t-il. On évite ainsi de travailler la chaux, qui abîme les mains, et on exerce un savoir-faire supplémentaire en décidant de la composition de l'enduit.» Grâce à ses enduits maison, l'entreprise a attiré des clients convaincus par leur dimension durable. Recommandée par les associations et les fournisseurs écologiques, l'entreprise n'a pas encore pris le temps de communiquer sur le sujet. Une lacune que son dirigeant souhaite combler rapidement.

Hervé Martineau réalise 7% de son chiffre d'affaires grâce à sa technique d'enduit à la terre locale.

Hervé Martineau réalise 7% de son chiffre d'affaires grâce à sa technique d'enduit à la terre locale.

Repères

>Raison sociale Maçonnerie traditionnelle et naturelle
>Activité Maçonnerie
>Ville Lozanne (Rhône)
>Année de création 1999
>Dirigeant Hervé Martineau, 42 ans
>Effectif 5 personnes
>CA 2008 400 000 Euros

Céline KELLER

)