Il reprend une entreprise avec l'aide du cédant

Publié par le

Ancien technico-commercial en aménagements extérieurs, Guillaume Gicqueau reprend l'entreprise de menuiserie Joulain et s'entoure des conseils du cédant pour éviter tous problèmes liés au passage de témoin.

  • Imprimer

Guillaume Gicqueau explique sans détours que « la reprise d'une entreprise doit s'opérer dans la douceur et dans la durée ». En novembre dernier, il acquiert l'entreprise de menuiserie Joulain, basée en Loire-Atlantique. « Il est difficile de débarquer dans une entreprise qui a son histoire, ses traditions, ses clients. La décision de Michel Joulain de rester six mois de plus, à titre bénévole, pour me transmettre son savoir-faire, m'a tout de suite mis en confiance. » D'autant que la structure jouit d'une notoriété importante, la qualité de ses produits et les techniques de pose étant reconnues par sa clientèle. « Une responsabilité supplémentaire, car la réputation de la structure ne doit pas être entachée », lance Guillaume Gicqueau qui scrute, aussi bien dans l'entreprise que sur les chantiers, les moindres faits et gestes de Michel Joulain. Odile Joulain, la femme du cédant, accorde plusieurs heures par jour à Guillaume Gicqueau pour qu'il maîtrise au plus vite la gestion administrative et comptable. Un travail en binôme qui lui permet également de nouer des contacts privilégiés avec les clients et les fournisseurs.

Un développement raisonné

Si le tout jeune dirigeant préfère Guillaume Gicqueau. encore rester dans l'ombre, il nourrit de nombreux projets pour l'entreprise et les salariés: déménager dans un local plus spacieux, concevoir un showroom pour accueillir ses clients, créer un site internet, et marquer ses véhicules utilitaires. Le développement de l'activité stores intérieurs et extérieurs, champ d'expertise de Guillaume Gicqueau, fait également partie de ses objectifs avec le recrutement d'un artisan poseur d'ici à 2012 et une augmentation de 5 à 10 % du chiffre d'affaires annuel. «Je souhaite simplement apporter une touche de modernité à la structure, le principal étant que les salariés ne soient pas bouleversés dans leur quotidien », poursuit Guillaume Gicqueau. Et pour l'heure, la transmission s'amorce sous les meilleurs auspices.

La convention de tutorat

Facultative, elle est signée dans les 60 jours suivant la cession de l'entreprise. Le cédant assiste le repreneur qui, en cas de rémunération, avertit sa caisse du RSI et reste affilié au régime social dont il relevait. Il perçoit sa pension de vieillesse de base mais sa retraite complémentaire est suspendue. Sans rémunération, il est couvert par l'assurance maladie et contre le risque d'accidents du travail et de maladie professionnelle au titre du tutorat.

Repères

Raison sociale SARL Joulain/ Gicqueau
Activité Menuiserie, PVC, aluminium, véranda
Ville Crossac (Loire-Atlantique)
Année de création 1988
Date de reprise Décembre 2010
Dirigeant Guillaume Gicqueau, 29 ans
Effectif 2 personnes
CA 2010 380 000 Euros

Lalanne Mallory

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet