Mon compte Devenir membre Newsletters

Il sillonne l'Europe pour le compte d'un cuisiniste

Publié le par

Après avoir été salarié en menuiserie pendant quelques années, Gustave Hagen a choisi de créer sa propre entreprise. Sous-traitant de la société Salm, il parcourt l'Europe pour l'aménagement de show-rooms de cuisine aux couleurs des enseignes du groupe.

Lors de ses missions à l'étranger, Gustave Hagen reste près d'un mois pour aménager une boutique.

Lors de ses missions à l'étranger, Gustave Hagen reste près d'un mois pour aménager une boutique.

Gustave Hagen a toujours eu de la suite dans les idées. Salarié en menuiserie à ses débuts dans une société alsacienne de pose de fenêtres, il est ensuite licencié pour raisons économiques. Le jeune homme choisit alors d'effectuer un stage en création d'entreprise à l'Irfa (Institut régional de formation pour les adultes) de Colmar. «Durant deux mois, j'ai été formé à la gestion d'entreprise, aux règles commerciales, au lancement et au développement de projets. » Avant de créer sa propre entreprise, Gustave Hagen travaille chez un poseur dont le principal client est l'enseigne Schmidt (société Salm). Avec le cuisiniste, le courant passe bien: « Un jour, on m'a demandé de travailler au studio, lieu d'élaboration des catalogues de produits, pour le montage et le démontage de boxes de cuisine. » Deux ans plus tard, l'entrepreneur décide de se mettre à son compte. «J'avais tout pour voler de mes propres ailes: une bonne formation, plusieurs années d'expérience en ébénisterie et menuiserie d'agencement et, surtout, d'excellents contacts au sein du groupe Schmidt. » Cela fait déjà deux ans que Gustave Hagen a créé son entreprise. «Je travaille surtout pour le compte de la Salm. Avoir un client unique pourrait paraître oppressant et stressant, mais j'ai confiance en mes compétences. »

Flexible et mobile

L'artisan continue d'apporter son expertise dans l'agencement de show-rooms, notamment lors de l'organisation et le montage de l'espace Innovations de la Convention Euroforum, une rencontre biennale organisée par la Salm.

Aujourd'hui, une partie de ses missions se déroule à l'étranger. Gustave Hagen sillonne en effet l'Europe pour la mise en place ou la rénovation de show-rooms de cuisine aux couleurs des enseignes de la Salm: en Allemagne, au Danemark et, dernièrement, en Espagne. «J'ai un carnet d'adresses d'artisans qui me permet d'être flexible. Je m'organise alors avec eux en fonction des chantiers à mener. Il faut près d'un mois pour revoir la totalité de l'agencement commercial d'une boutique. » Des voyages fréquents qui siéent bien à la nature curieuse de ce jeune sous-traitant. «J'adore bouger, rencontrer des artisans aux techniques et aux approches différentes des nôtres. » L'année 2011 devrait être plus calme, avec des chantiers prévus principalement sur le territoire français. L'occasion pour Gustave Hagen de réfléchir à l'évolution de son entreprise. «J'aimerais m entourer d' une équipe et changer le statut de ma société. Tout dépendra des projets à venir», conclut-il, soudain prudent.

Repères

> Raison sociale: Entreprise individuelle Gustave Hagen
> Activité: Menuiserie d'agencement
> Ville: Colmar (Haut-Rhin)
> Année de création: 2008
> Dirigeant: Gustave Hagen, 30 ans
> Effectif: 1
> CA 2009: 115 000 euros

)