Mon compte Devenir membre Newsletters

Il soulage le dos des parqueteurs

Publié le par

Cet ancien salarié est devenu son propre patron en inventant un appareil, pas encore commercialisé, qui permet à la fois de soulager le dos des parqueteurs et de leur faire gagner en productivité et en précision.

Fouzi Meferak a inventé le Rapid' pose pour poser du parquet sans souffrir de maux de dos.

Fouzi Meferak a inventé le Rapid' pose pour poser du parquet sans souffrir de maux de dos.

Deux médailles au concours Lépine régional de Strasbourg en 2004, de grandes firmes de parquet intéressées... Le Rapid'pose suscite la curiosité. Imaginé deux ans auparavant par un ébéniste parqueteur de Strasbourg, Fouzi Meferak, cet appareil de soutien permet à l'artisan de poser du parquet sans souffrir de maux de dos. Au début, il ne s'agissait que d'un tabouret muni d'un coussin à placer sous le ventre. Grâce à l'aide de son épouse Kadija, Fouzi Meferak a perfectionné son outil en y ajoutant des roulettes et des appuis pour les genoux, pour mieux répartir le poids du corps.

Une fabrication sous contrôle

 

Afin de pouvoir déposer un brevet à l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi), l'inventeur doit d'abord fonder sa propre affaire. C'est ainsi que naît, en 2003, Parquetzi, une entreprise spécialisée en marqueterie.

Aujourd'hui, l'artisan se sert de son outil quotidiennement. «Nous travaillons plus rapidement, explique-t-il. A trois poseurs, nous réalisons des surfaces de 5 000 m2, qui nécessitent habituellement une dizaine de personnes»

Pour l'heure, il n'existe que deux prototypes du Rapid'pose. Qui restent réservés à l'usage personnel de Fouzi Meferak, qui tient à garder la fabrication sous son contrôle.

Si le Rapid'pose nécessite une certaine technique, il permet non seulement une meilleure productivité, mais aussi un travail plus minutieux, l'artisan travaillant plus près du sol. Une caractéristique précieuse: «Dans cette discipline, il n'y a pas de seconde chance, souligne Fouzi Meferak. Il ne faut faire aucune erreur de découpe, parce qu'il est difficile de trouver deux bois ayant exactement la même apparence» Passionné d'innovation, Fouzi Meferak compte bien ne pas en rester au seul Rapid'pose. Il se penche déjà sur sa prochaine invention qui lui permettra, il l'espère, d'investir un nouveau créneau: les meubles de jardins et de salle de bain.

A savoir

Participer au concours Lépine
Vous avez inventé un produit ou innové et souhaitez participer au concours Lépine. Première étape: obtenir un titre de propriété industrielle en déposant une demande de brevet auprès de l'Inpi, l'Institut national de la propriété industrielle. Si votre produit est réellement inédit, vous obtiendrez la précieuse immatriculation, tremplin vers une commercialisation. Autre formalité: l'adhésion à l'association des inventeurs et fabricants français (AIFF) qui gère le concours, contre une cotisation de 74 Euros. Votre dossier accepté, vous pouvez participer à l'édition régionale ou internationale du concours, qui permet d'avoir un stand à la Foire de Paris (comptez 280 Euros pour un stand de 6 m2). «C'est l'occasion de voir si l'invention attire le public. Avec 750 000 visiteurs internationaux, c'est une vitrine idéale», affirme Gérard Dorey, président du concours Lépine.

Repères

- RAISON SOCIALE Parquetzi
- ACTIVITE Parquets et marqueterie
- VILLE Strasbourg
- ANNEE DE CREATION 2003
- DIRIGEANT Fouzi Meferak, 33 ans
- EFFECTIF 4 personnes
- CA 2006 26 000 euros

Céline Keller

)