En ce moment En ce moment

Il surfe sur la vague de la géothermie

Publié par le

Développement durable. Jean-Pierre Chanet, dirigeant d'une entreprise spécialisée dans le chauffage et l'électricité, est avant tout un écologiste convaincu. Il a investi, il y a plus de 20 ans, dans la géothermie, une source de chauffage encore peu connue à l'époque.

  • Imprimer

Visionnaire ou défricheur de tendance? Jean-Pierre Chanet, dirigeant de l'entreprise éponyme spécialisée dans le chauffage et l'électricité, jouit à coup sûr d'un flair redoutable. Il y a plus de 20 ans, cet écologiste parie sur la géothermie, un courant méconnu à l'époque. «J'ai découvert ce procédé lors de mes études en génie climatique. Ce principe d'énergie renouvelable, qui consiste à exploiter la chaleur du sous-sol, a tout de suite retenu mon attention, explique-t-il. Nous avions subi plusieurs chocs pétroliers. Il me semblait donc logique d'étudier de nouvelles alternatives, non polluantes.» L'homme lance donc son activité en 1989 et investi 30000 francs, l'équivalent de 5 000 euros. Avec un portefeuille de 1 200 clients et une moyenne de 120 chantiers par an, l'entreprise Chanet pèse, 20 ans plus tard, 2 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La clé de sa réussite? Une politique d'innovation constante. Depuis 2009, Jean-Pierre Chanet développe peu à peu un nouveau procédé: le forage géothermique par sondes verticales. « Grâce à cette technique, nous ne nous préoccupons plus des contraintes liées à la surface au sol. Les capteurs horizontaux généralement utilisés prennent beaucoup de place, entre 120 et 150 m2, constate-t-il. Ce procédé reste peu usité car les machines représentent un investissement conséquent de 220 000 euros». Jean-Pierre Chanet nourrit donc l'idée de créer une association d'entrepreneur dans sa région, et ainsi de mutualiser les moyens avec trois autres artisans. « Le jeu en vaut la chandelle. Je reste convaincu que cette technique va se développer à l'avenir », estime le dirigeant.

Les bénéfices du bouche-à-oreille

Si Jean-Pierre Chanet semble aujourd'hui confiant, il ne l'était pas au début de son aventure. La première année, il réalise péniblement un chantier. En 1991, un deuxième. Le dirigeant ne faiblit pas et décide d'embaucher son premier salarié. «Les débuts ont été très difficiles mais au milieu des années quatre-vingt-dix, l'idée fait son chemin. Les particuliers, séduits par les discours des scientifiques, ont massivement misé sur la géothermie », se souvient-il. Jean-Pierre Chanet bénéficie de surcroît d'un retour d'expérience important et positif. « Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné car les premières installations avaient plu. Les chantiers se sont accumulés du jour au lendemain. » Au final, le choix de miser sur la géothermie a été payant. L'entreprise devrait développer son chiffre d'affaires de 10 % en 2012.

Jean-Pierre Chanet a eu du flair en s'intéressant à la géothermie, il y a 20 ans.

Jean-Pierre Chanet a eu du flair en s'intéressant à la géothermie, il y a 20 ans.

Repères

- Raison sociale
SARL Chanet
- Activité
Chauffage, sanitaire, électricité
- Ville
Montignac (Dordogne)
- Année de création
1989
- Dirigeant
Jean-Pierre Chanet, 51 ans
- Effectif
15 personnes
- CA 2010
2 MEuros

Mallory Lalanne

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet