En ce moment En ce moment

Il utilise des matériaux verts

Publié par le

Peinture et isolation. Convaincu depuis des années du bien-fondé de l'utilisation de produits naturels dans son métier, Emmanuel Levier commence enfin à recueillir les fruits de son positionnement écologique.

  • Imprimer

Il est 19h30, C'est la fin d'une journée de travail pour Emmanuel Levier, gérant de Tadelakt et béton ciré, entreprise spécialisée dans les enduits et matériaux naturels, située à Puteaux, en région parisienne. Et un constat: il ne souffre ni de vertige, ni de toux suspecte. Des symptômes qu'il éprouve pourtant souvent lorsqu'il travaille avec d'autres artisans sur un chantier de rénovation d'habitat, La différence? L'artisan en isolation, peinture et finitions, a choisi d'utiliser des matériaux naturels. Chanvre, béton ciré et peintures 100% naturelles - à base de chaux ou d'argile -, ces matières ne dégagent ni odeur, ni composant organique volatile pouvant être toxique pour l'organisme, «C'est aussi bénéfique pour les clients, qui n'ont pas à subir d'odeur de peinture persistante après les travaux», souligne Emmanuel Levier,

Repères

> Raison sociale Tadelakt et béton ciré
> Activité Peinture, stucs et finitions
> Ville Puteaux (Hauts-de-Seine)
> Année de création 2007
> Dirigeant Emmanuel Levier, 36 ans
> Effectif 1 personne
> Chiffre d'affaires 2007 25 000 euros

La forte médiatisation de l'écologie a joué en faveur de la jeune entreprise d'Emanuel Levier.

Un concept porteur depuis 2007

Malgré ces arguments, la clientèle est difficile à convaincre: Tadelakt et béton ciré est la troisième entreprise créée par Emmanuel Levier, les deux précédentes ayant dû mettre la clé sous la porte, «Le public n'était pas prêt, et les prix des matériaux étaient trop élevés, avance-t-il. Aujourd'hui les prix ont beaucoup baissé, même s'ils restent entre 20 et 40% plus chers que les produits traditionnels.» La forte médiatisation de l'écologie et la sensibilisation du public aux problématiques environnementales ont aussi joué en sa faveur. Ainsi, le faible taux de plastifiant composant le béton ciré utilisé par Tadelakt et béton ciré, est désormais un argument de vente important pour les particuliers rénovant leur habitat, même si l'activité est encore irrégulière.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le peintre se tient informé des techniques innovantes et des nouveaux matériaux afin de proposer une gamme plus large à ses clients. Il a ainsi effectué une brève formation et lit régulièrement les publications de ses fournisseurs. Si l'application des peintures 100% naturelles se différencie légèrement de celle des peintures traditionnelles - une couche supplémentaire est nécessaire -, un chantier suffit à Emmanuel Levier pour se familiariser avec les nouvelles matières, A l'avenir, l'artisan aimerait aller encore plus loin dans sa démarche écologique. Son objectif? S'associer à d'autres corps de métier pour construire des maisons 100% vertes.

CELINE KELLER

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet