Ils créent leur propre support de communication

Publié par le

Regroupement. Pour renforcer la compétitivité des entreprises oloronaises, Frédéric Schiano, président d'une association dans les Pyrénées Atlantiques, a décidé de créer un journal. Le principe? Chaque adhérent communique sur son savoir-faire et sur ses produits.

  • Imprimer

Les artisans du bâtiment manquent de temps pour communiquer. Partant de ce constat, Frédéric Schiano, menuisier, storiste et président de l'Association des artisans du Piémont oloronais (AAPO), basée dans les Pyrénées-Atlantiques, a décidé, en début d'année, de créer un journal. L'objectif principal: promouvoir le savoir-faire des différentes entreprises adhérentes de l'association. « La plupart des membres de notre association, qu'ils soient électriciens, charpentiers, plombiers ou plaquistes, travaillent seuls et n'ont pas les moyens financiers de se faire connaître. Communiquer sur nos actions et nos valeurs est aujourd'hui devenu un enjeu crucial, car les particuliers font appel à des entreprises extérieures, parfois situées à une centaine de kilomètres, alors qu'ils disposent d'un large éventail de compétences sur place », constate Frédéric Schiano. Ce mensuel de quatre pages, distribué à 10 000 exemplaires auprès des particuliers et dans une cinquantaine de communes, a également pour mission de mettre en avant les nouveautés du secteur, en matière d'équipement notamment. « Il faut montrer que nos différents métiers sont en pleine mutation et que nous savons nous adapter aux nouvelles technologies. Nous consacrons la première page du magazine à un édito qui se focalise sur l'évolution de nos métiers », poursuit le président de l'association qui regroupe aujourd'hui 35 adhérents.

Repères

> Raison sociale
Association des artisans du Piémont oloronais
> Activité
Communication pour entreprise
> Ville
Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques)
> Président
Frédéric Schiano, 35 ans
> Date de création
Novembre 2010
> Effectif
35 adhérents

Frédéric Schiano fourmille d'idées pour faire connaître les adhérents de l'association. Première réalisation: le mensuel.

Frédéric Schiano fourmille d'idées pour faire connaître les adhérents de l'association. Première réalisation: le mensuel.

Une action rentable

Coût de l'opération? 22 000 euros TTC par an pour la réalisation et la distribution du magazine, soit une participation mensuelle de 70 euros par entreprise. « A y regarder de plus près, le journal présente un tarif très compétitif. J'ai d'ailleurs décidé de suspendre mon abonnement aux pages jaunes qui, au final, me revenait deux fois plus cher », se réjouit Frédéric Schiano. Si le président ne peut à ce jour mesurer l'impact de cette stratégie de communication, il affiche d'autres ambitions pour le développement de l'association. Un salon de l'artisanat est, d'ores et déjà, annoncé pour septembre 2011 et les adhérents pourront y participer gracieusement. « La logistique est lourde à mettre en place car je dois trouver des partenaires et un appui financier de plus de 20 000 euros », explique le président de l'association, qui ne désespère pas. Il en est convaincu: ce salon leur permettra de s'ouvrir à de nouveaux marchés.

Mallory Lalanne

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet