Ils se modernisent grâce à une subvention

Publié par le

Grâce à une subvention de l'Orac, Alain et Corinne Le Thiec, à la tête d'une entreprise de ravalement de façades, ont acheté une nouvelle machine à projeter et travaillent désormais dans de meilleures conditions sanitaires.

  • Imprimer

Alain Le Thiec vient de terminer la saison la plus chargée de l'année pour sa société de ravalement de façades, Rav' alt, située à Chauffours (Eure-et-Loir). Pour le deuxième été consécutif, le chef d'entreprise et ses deux salariés ont pu travailler de longues heures sans s'inquiéter pour leur santé. En effet, la machine qu'ils utilisent pour projeter l'enduit sur les murs est désormais munie d'un aspirateur de poussière. Alain Le Thiec apprend en avril 2006 par son voisin menuisier l'existence d'une subvention pour moderniser les outils de production.

Pratique
Orac: des critères d'admission précis.

Les opérations de restructuration de l'artisanat et du commerce (Orac) aident les petites entreprises rurales dans leurs projets d'aménagement, de modernisation des outils de production ou de développement de leur activité. Pour obtenir une subvention individuelle, la société doit se situer dans une agglomération de moins de 2000 habitants, employer moins de dix salariés et présenter un chiffre d'affaires annuel inférieur à 800 000 Euros. Les Orac sont financées par le Fisac, Fond d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce, gérées par le ministère de l'Economie et les collectivités locales. Mais elles ne sont pas disponibles dans tout l'Hexagone. Renseignez-vous auprès de votre chambre de métiers ou de votre délégué régional au commerce et à l'artisanat.

Une aide pour le dossier

 

En accord avec son épouse Corinne, qui travaille à ses côtés en tant que gestionnaire, il décide de se porter candidat. Dans un premier temps, il suffit d'exposer son projet dans une lettre adressée au président du conseil général. Une fois le projet accepté, les Le Thiec rencontrent un animateur économique de leur département qui les aide à constituer leur dossier. Leur demande acceptée au bout de deux mois, ils peuvent acquérir la machine à projeter, d'un montant de 21 000 Euros HT. La subvention accordée par l'Orac (Opération de restructuration de l'artisanat et du commerce, voir encadré) s'élève à 30 % des frais de rénovation ou d'équipement, soit 6 300 Euros dans le cas de Rav' alt, le reste étant financé par des fonds propres. Seule contrainte: elle est versée sur présentation des factures et de deux attestations, l'une de la banque, l'autre du comptable. Et dans le cas des Le Thiec, elle n'a été débloquée qu'au bout d'un an à cause d'une pièce manquante. En contrepartie de l'aide de l'Orac, Corinne Le Thiec s'est engagée à suivre une formation de trois jours dans un centre agréé de Mignières (Eure-et-Loir), pour un coût de 300 euros. Elle a choisi un enseignement en informatique afin d'affiner sa pratique des logiciels de gestion.

Repères

RAISON SOCIALE Rav' alt
ACTIVITE Ravalement de façades
VILLE Chauffours (Eure-et-Loir)
ANNEE DE CREATION 2000
DIRIGEANTS Alain et Corinne Le Thiec, 48 et 44 ans
EFFECTIF 4 personnes
CHIFFRE D'AFFAIRES 2006 270 000 euros

Céline Keller

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet