Ils se regroupent pour penser l'éco-habitat

Publié par le

Ecologie. Les organisations professionnelles le recommandent les Artisans pour la maison écologique l'ont fait: regrouper différents corps de métiers afin de proposer aux particuliers un projet global, favorisant les économies d'énergie.

  • Imprimer

Un plombier, un menuisier, un électricien, un maçon et un architecte. Une réunion de chantier classique? Pas vraiment, car tous ces acteurs sont membres de l'association Artisans pour la maison écologique (AME). Ils étudient les possibilités du «bloc de pierre ponce», un matériau offrant des qualités d'isolation hors pair, pour leur prochain chantier.

L'objectif de cette association chartraine est, en effet, de mettre les compétences de chacun en commun pour favoriser les projets de «maisons écologiques». Ils offrent ainsi aux particuliers un interlocuteur unique, chaque artisan proposant des solutions de construction et de rénovation dans son domaine..«Nous sommes des intégristes de l'écologie, dit en souriant Arnaud Philippe, maçon à l'initiative du projet. Nous exerçons dans un secteur où la demande est supérieure à l'offre, ce qui nous permet de choisir nos projets. Nous avons déjà refusé des clients qui n'acceptaient pas le concept»

Depuis sa création en mars 2006, l'AME travaille sur cinq projets, quatre sont en conception et un à l'état de chantier. Pour faire connaître l'association, son fondateur Arnaud Philippe parcourt différents salons consacrés au bâtiment et participe à des conférences sur l'éco-habitat. «Notre objectif est de sensibiliser les artisans à l'écologie, mais aussi de les convaincre de s'associer avec des professionnels issus d'autres domaines pour travailler, comme nous, de manière transversale», explique le maçon.

L'idée de l'association a germé dans son esprit au moment de construire sa propre maison, à base de matériaux naturels économes en énergie. «J'ai eu beaucoup de mal à trouver des collègues qui travaillent ces matériaux», se souvient-il. Il organise alors, avec des confrères sensibles, comme lui, à l'environnement, des réunions informelles qui aboutissent à la création de l'AME. Par ailleurs, il reçoit l'aide de la chambre de métiers d'Eure-et-Loir, qui le conseille sur les statuts de la structure. Son fonctionnement? Les membres de l'AME se réunissent pour concevoir les travaux puis les effectuent chacun dans le cadre de leur entreprise. Leur premier projet leur a réclamé un an de préparation. «Le devis que nous proposions était trop élevé: 50% de plus que pour une maison classique. Aujourd'hui, grâce à nos études sur les techniques et matériaux, nous avons réduit de moitié ce surcoût» Et leurs recherches continuent pour trouver de nouvelles matières toujours plus écologiques. El

Repères
- Nom
Artisans pour la maison écologique (AME)
- Ville
Chartres (Eure-et-Loir)
- Directeur du projet
Arnaud Philippe, 34 ans

Keller CELINE

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet