Jamais sans ses collègues

Publié par le

Suite à un licenciement économique, Sabine Macé, ex-responsable administratif et financier, fonde son entreprise de couverture. Une création sous le signe de la réussite et de la solidarité, car elle embauche six de ses ex-collègues, eux aussi licenciés.

  • Imprimer

Licenciée à 48 ans, elle aurait pu croire sa vie professionnelle terminée. Car licenciement ne rime pas toujours avec rebond. Pourtant, pour Sabine Macé, c est le point de départ d'une nouvelle carrière : celle de chef d'entreprise. En 2009, l'entreprise du bâtiment dont elle est la responsable administratif et financier est mise en vente. Attirée par l'idée de devenir son propre patron depuis une dizaine d'années, elle tente alors de la reprendre. Mais le projet capote, faute d'entente sur le prix... Pour autant, elle n'abandonne pas son projet : Sabine Macé décide de créer sa propre structure, seulement quelques mois après son licenciement économique, en avril 2009. Six des treize salariés, licenciés tout comme elle, la suivent dans l'aventure, une source de motivation supplémentaire pour Sabine Macé. D'autant qu'ils attendent, au chômage, que la nouvelle entité, C & D, soit fondée. Et ce, malgré les propositions d'embauche qui leur sont faites.

Sabine Macé Dirigeante de C&D

Une équipe auto-disciplinée

Et ils ne le regrettent pas, car l'accession de Sabine Macé à la tête de C & D, spécialisée dans la couverture, s'accompagne de nouvelles responsabilités pour ses ex-collègues. Certains deviennent chefs d'équipe, d'autres s'investissent sur le plan commercial. « Ils sont complètement autonomes, car ils s'autodisciplinent, en gérant eux-mêmes leurs horaires. Je leur fiais une confiance absolue », se félicite Sabine Macé. Le secret de cette collaboration réussie ? Un respect mutuel et une écoute attentive, selon la dirigeante. En effet, les conseils techniques des employés sont les bienvenus, notamment lorsque Sabine Macé doit décider des équipements et du matériel à acquérir aux débuts de l'activité.

Dix mois après, « les nouveaux rapports hiérarchiques se sont installés naturellement et n'ont en rien entamé la bonne entente au sein de l'équipe », assure la chef d'entreprise. Comme le prouvent les déjeuners réunissant toute l'entreprise, organisés chez elle en période de grand froid. La transition semble réussie... Mais malgré un démarrage de l'activité supérieur au prévisionnel, Sabine Macé ne se repose pas sur ses lauriers : «Je commence à être fière de mon parcours, mais je marche encore sur des oeufs ». Pourtant les indicateurs sont au beau fixe, comme le prouve l'embauche d'un plombier zingueur en janvier.

Bio

> 1961
Naissance à Abbeville (Somme).
> 1987
Licence de gestion des entreprises.
> 1989
Poste dans une grande entreprise du bâtiment.
> 2007
Arrivée chez Carpentier Dautremer.
> 2009
Création de C&D (Couverture et divers) à Saint-Léonard (Pas-de-Calais).

Céline Keller

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet