Mon compte Devenir membre Newsletters

L'apprentissage a le vent en poupe

Publié le par

Les chambres de métiers et de l'artisanat ont reçu 10 % de contrats d'apprentissage en plus par rapport à 2009. Des résultats encourageants et prometteurs.

La rentrée 2010 est placée sous le signe de l'apprentissage. Les chambres de métiers et de l'artisanat ont enregistré 10 % de contrats d'apprentissage de plus qu'en 2009. Entre juin et septembre 2010, leur nombre s'est élevé à 69084 contre 62691 sur la même période de 2009. Les perspectives pour l'ensemble de l'année 2010 et 2011 sont particulièrement réjouissantes. En octobre dernier, 100 000 contrats ont été signés, pour cette année scolaire, entre les chefs d'entreprise artisanale et les apprentis. Selon Alain Griset, président de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA), cette progression s'explique de deux façons. Le premier En octobre dernier levier est le dispositif zéro d'apprentissage ont charge et l'aide à l'embauche de 1800 euros. Ces mesures gouvernementales - maintenues jusqu'au 31 décembre 2010 -, ont favorisé l'embauche des jeunes en contrat d'apprentissage. Elles ont été accompagnées par les «développeurs» mis en place par les CMA en 2009. Ils ont pour vocation à rencontrer et informer les dirigeants sur les formalités administratives et les mesures incitatives du gouvernement. « Les chefs d'entreprise doivent comprendre que l'on prépare mieux la reprise lorsqu'on est efficace pendant cette période. Ne pas former pendant la crise, c'est se condamner pour la suite», confie le président de l'APCMA. Ce boom de l'apprentissage s'explique également par l'engagement des jeunes dans le secteur du bâtiment et, plus particulièrement, dans les domaines de l'économie d'énergie et de l'environnement qui rencontrent un succès grandissant. «Il y a aussi de plus en plus de «décrocheurs», ces jeunes de 20 ou 21 ans qui, après s'être engagés dans une filière académique longue, s'orientent vers l'artisanat pour se stabiliser. Il faut savoir qu'aujourd'hui, 80 % des contrats d'apprentissage débouchent sur une embauche », poursuit Alain Griset.

En octobre dernier, 100 000 contrats d'apprentissage ont été signés.

@ DOMINIQUE LUZY

En octobre dernier, 100 000 contrats d'apprentissage ont été signés.

Si les chiffres sont prometteurs, des efforts restent à faire. «Il faut non seulement améliorer les dispositifs d'orientation dans les collèges et lycées mais aussi résoudre le problème de place dans les centres de formation, qui sont aujourd'hui saturés », conclut le président de l'APCMA.

Mot clés : Contrat

Mallory Lalanne

)