L'assurance chômage fait du pied aux artisans

Publié par le

Etendre la couverture de la garantie assurance chômage aux artisans, tel est le but de la convention tripartite que signeront, courant avril, la Garantie sociale des chefs et dirigeants d'entreprise (GSC), l'Union professionnelle artisanale (UPA) et la Mutuelle nationale de retraite des artisans (MNRA). Ce texte définira les conditions d'association de cette dernière en qualité de distributeur de l'offre GSC. Pour l'organisme de garantie, qui fête ses 30 ans cette année, l'initiative permet d'aller directement au contact des professionnels de l'artisanat qui, en période économique incertaine, peuvent rencontrer des difficultés dans leur activité. «Pour nombre de dirigeants, l'assurance chômage est antinomique avec l'esprit d'entreprendre, mais la Garantie sociale des chefs et dirigeants d'entreprise a été mise en place pour perpétrer cet esprit et pour leur permettre de piloter leur entreprise sereinement», note Françoise Laurent, secrétaire générale de la GSC. Afin de répondre à vos besoins, la GSC a adapté son offre. Ainsi, un abattement de 15% sur le tarif contractuel (calculé en fonction du revenu net fiscal) vous est accordé. Un tarif spécial qui s'explique par le fait que votre statut d'artisan ne comporte pas de risque de révocation.

Sur le même sujet