L'entrepreneur passionné

Publié par le

Suite à un licenciement, Sébastien Boutin décide en 2011 de créer une entreprise de maçonnerie. Un véritable choix de vie et un projet construit avec des personnes qu'il connaît de longue date,

  • Imprimer

L'entrepreneuriat, il l'a dans le sang. Si, à 32 ans, Sébastien Boutin a décidé de créer son entreprise de maçonnerie suite à un licenciement, c'est en partie grâce à sa famille. «J'ai grandi dans l'entrepreneuriat. J'ai toujours vu mes parents agriculteurs évoluer de façon autonome. Lorsque la nouvelle du licenciement est tombée, je n'ai pas été abasourdi. Au contraire, j'étais d'autant plus motivé à créer ma propre entreprise que trois de mes anciens collègues étaient intéressés par le projet », se satisfait cet ancien conducteur de travaux, implanté dans le Nord-Pas-de-Calais. L'homme décide donc d'intégrer ses anciens collaborateurs dans l'aventure de la création d'entreprise. Une décision qui relève autant du coeur que de la raison. «Je connaissais parfaitement leurs compétences. Et le lien hiérarchique était déjà instauré puisque nous avons travaillé dix ans ensemble », s'enthousiasme Sébastien Boutin.

Un management structuré mais paternaliste

Pour lui, l'entrepreneuriat, c'est un peu comme un sport. Performance, passion, défi, endurance... tous ces mots lui sont familiers. Il faut dire que le modèle économique de l'entreprise est ambitieux. Si la structure réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 450 000 euros, Sébastien Boutin vise entre 20 et 30 % de croissance annuelle, ainsi que le recrutement de deux nouveaux artisans en 2012.

Avec un tel rythme et de pareils objectifs, ce trentenaire n'est pas du genre à gaspiller son temps dans des discussions interminables. La moindre réunion se prévoit en amont, même si ce patron «nouvelle génération» veille tout de même à rencontrer ses collaborateurs tous les matins afin de fixer l'ordre du jour. Un management, certes structuré, mais également paternaliste. «J'ai embauché mes collaborateurs avec le même salaire. Et je leur propose une mutuelle groupe, un avantage déjà acquis dans l'ancienne entreprise. La seule différence, c'est que je gagne moins qu'avant, même si je travaille dur», reconnaît Sébastien Boutin. Un altruiste qui pratique la solidarité pour mener à bien ses objectifs.

@ ATELIER PHOTOGRAPHIQUE DE L'ARTOIS

«J'ai grandi l'entrepreneurial Quand j'ai été licencié, j'ai plus motivé à créer ma propre affaire.
Sébastien Boutin Dirigeant de Boutin Constructions

Bio

> 1978
Naissance à Arras (Pas-de-Calais).
> 1998
Diplômé d'un DUT Génie civil.
> 2010
Licenciement économique.
> 2011
Création de Boutin Constructions.

Mallory Lalanne

Sur le même sujet