Mon compte Devenir membre Newsletters

La France peut mieux faire

Publié le par

Dès le 1er janvier 2015, tous les établissements recevant du public (ERP) devront être aux normes pour accueillir des personnes en situation de handicap. A cinq ans de l'échéance, les bâtiments français sont encore à la traîne. C'est ce que révèle l'étude coordonnée par la Fédération des APAJH (Association pour adultes et jeunes handicapés), Accèsmétrie, Dexia et la Fédération française du bâtiment. L'investissement à la charge de l'Etat et des collectivités locales s'élèverait à 20 milliards d'euros. A ce jour, seuls 5 à 15 % des travaux ont été réalisés.

Il n'existe en revanche aucune donnée concernant les bâtiments privés. Et si on sait que les bâtiments neufs sont soumis à une réglementation stricte en la matière, les ERP plus anciens sont sûrement encore plus en retard.

La loi handicap du 11 février 2005 devait également faciliter l'intégration des personnes handicapées dans la société, notamment en matière d'emploi. Les entreprises de plus de 20 salariés avaient jusqu'au 1er juillet 2010 pour intégrer au moins 6 % de personnes handicapées. Moins d'une entreprise sur deux a rempli cette obligation. Les sociétés de moins de 20 salariés ne sont pas soumises à ce dispositif. Malgré cela, les TPE insèrent autant de travailleurs handicapés que les PME, selon les chiffres de l'APAJH.

Rens.: www.apajh.org

)