En ce moment En ce moment

La RT 2012 en ordre de marche

Publié par le

Les premières étapes de la réglementation thermique (RT) 2012 sont franchies. Les bâtiments tertiaires ne doivent pas consommer plus de 50 kWh/m²/an (énergie primaire). Demain, ce sera le tour des logements individuels.

  • Imprimer

Depuis le 28 octobre 2011, les permis de construire déposés pour les bâtiments du tertiaire (bureaux, bâtiments d'enseignement, établissements d'accueil de la petite enfance, etc.) et les logements situés en zone «Agence nationale de rénovation urbaine» (ANRU) doivent répondre à la nouvelle réglementation thermique (RT) 2012. Leur consommation d'énergie primaire ne doit pas dépasser 50 kWh/ m² / an. Les autres bâtiments tertiaires seront concernés courant 2012 ou, au plus tard, le 1er janvier 2013. A cette date, tous les bâtiments à usage d'habitation devront, eux aussi, être conformes à la réglementation. La bonne nouvelle? « La filière est globalement prête », affirme Philippe Lansard, responsable du groupe performance énergétique à la Fédération française du bâtiment (FFB). En effet, l'arrivée des bâtiments basse consommation (BBC), depuis trois ans, a permis aux entreprises de se former à la mise en oeuvre des techniques et des produits nécessaires à l'atteinte des objectifs de la RT 2012, qui sont identiques à ceux du label BBC. « La révolution a été bien anticipée. Les entreprises ont réussi le challenge de la coordination entre les différents corps d'état pour garantir l'étanchéité à l'air du bâtiment », complète Philippe Lansard (FFB).

@ FOTOLIA / KOTOYAMAGAMI

Les bons outils

Le secteur doit aussi formaliser les nouvelles règles à respecter. Un chantier auquel s'est attelé depuis un an le programme «Règles de l'art Grenelle Environnement 2012». « Les résultats sont très encourageants, se félicite Alain Maugard, qui dirige le projet. Le secteur est même en avance sur la réglementation qui arrive. » Les premières recommandations professionnelles concernent les systèmes photovoltaïques intégrés. Les systèmes pour les rupteurs thermiques (primordiaux pour la RT 2012) seront transposés en documents techniques unifiés (DTU). Des règles que tous les artisans suivront rapidement puisque la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) s'est engagée à prendre en compte les recommandations en les considérant dès à présent comme «techniques courantes». En matière d'écologie, la balle est désormais davantage dans le camp des habitants que dans celui de leur habitat.

Claire Poisson

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet