Mon compte Devenir membre Newsletters

La croissance de l'artisanat du bâtiment ralentit

Publié le par

«Même si nos carnets de commande restent encore supérieurs à ceux de la plupart des autres secteurs, une chose est sûre: le bilan 2008 sera moins satisfaisant que prévu», s'inquiète Jean Lardin, président de la Capeb. Après un premier trimestre encourageant, l'artisanat du bâtiment se voit en effet contraint de revoir ses prévisions de croissance à la baisse. Selon l'organisation professionnelle, l'activité croît ainsi de 0,5 % seulement au deuxième trimestre, rendant probable une croissance atone à 1% pour l'année (contre 2,5% en 2007).

Tous les corps de métiers sont affectés, plus particulièrement la maçonnerie, qui pâtit du recul des mises en chantiers. Cette dégradation se fait sentir dans toutes les régions, mais plus particulièrement dans le sud-ouest de la France. Enfin, même si le marché du neuf s'avère le plus touché, l'entretien-rénovation est également concerné, le durcissement des conditions de crédits pesant notamment sur la demande des particuliers.

)