En ce moment En ce moment

La pompe à chaleur chute, mais le photovoltaïque résiste

Publié par le

@ FOTOLIA

Les énergies renouvelables ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Le marché des pompes à chaleur enregistre un recul de 20 % sur 2009, tandis que la filière photovoltaïque a doublé sa capacité installée sur la même période. Pour le premier, le repli fait suite à une croissance continue de 2005 à 2008. Ces chiffres, publiés par l'Association française pour les pompes à chaleur (Afpac), sont notamment dus à la baisse du taux du crédit d'impôt de 50 % à 40 % pour ce type d'équipement. De son côté, le solaire se porte bien, puisque la France se classe à la 7e position mondiale en termes de capacité installée, capacité qui est passée de 105 MW en 2008 à 250 MW en 2009, selon le baromètre du cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers. Cependant, la situation pourrait changer courant 2010, suite à la modification des tarifs d'achat d'électricité solaire par EDF, décidée par le gouvernement. Désormais, le tarif avantageux de 0,58 Euros/kWh est réservé aux bâtiments existants d'habitation, d'enseignement ou de santé, «bénéficiant d'enjeux architecturaux et visuels forts», selon le ministère de l ' Ecologie.

Sur le même sujet