Mon compte Devenir membre Newsletters

La première maison à très haute performance énergétique

Publié le par

A première vue, cette maison individuelle située près de Colmar (Alsace) n'a rien de particulier. Pourtant, c'est la première habitation à bénéficier du label THPE (Très haute performance énergétique). Son secret: une isolation à toute épreuve.

Située dans un lotissement à Jebsheim, dans le Haut- Rhin, cette habitation a obtenu le label Très haute performance énergétique (THPE), certifié par Promotolec, en octobre dernier. Sa consommation énergétique est, en effet, 30% inférieure à la réglementation en vigueur (définie par la norme RT 2005), pour un surcoût de 3 à 5% par rapport à une construction standard. Pour arriver à cette performance, le constructeur Maisons Prestige a misé sur une isolation maximale, afin de diminuer les dépenses en chauffage et en ventilation. Le pari est réussi: grâce à des matériaux plus denses que ceux utilisés habituellement et à une couche plus épaisse, le coût en énergie est divisé par deux par rapport à une maison ordinaire. Maisons Prestige a obtenu pour cette réalisation, appelée pack Excellis, le trophée d'argent Ecologia au Challenge national des maisons innovantes, l'année dernière.

A ce jour, 25 maisons ont été construites sur le même principe, ou sont en passe de l'être.

Des briques rectifiées

Les murs sont construits en briques de terre cuite rectifiées, c'est-à-dire poncées de façon à adhérer complètement les unes aux autres, et à éviter toute déperdition de chaleur. Une isolation de 20 cm d'épaisseur est placée à l'intérieur de la paroi.

Eviter le pont thermique

La dalle de béton intermédiaire entre deux étages est un point sensible pour l'isolation. Ici, un faux plafond isole le rez-de-chaussée, tandis que la chape doublée de polyuréthane protège le sol de l'étage.

Une ventilation régulée

Outre son moteur à faible consommation, l'appareil de ventilation est hygroréglable: son débit s'adapte au taux d'humidité dans l'air.

Toiture enveloppée

Maisons Prestige a opté pour un matériau particulièrement dense: la laine minérale semi- rigide, en augmentant l'épaisseur de la couche à 28 cm, contre une vingtaine habituellement.

Triple vitrage

Les surfaces vitrées sont toutes réalisées en triple vitrage dans un souci d'isolation maximale. Le coefficient UG, qui mesure la conductibilité thermique du verre, est de 0,6 Wh/m2/°C, ce qui signifie une perte de 0,6 watt de chauffage par mètre carré de surface vitrée et par degré de température, contre 1,3 en moyenne.

Repères

- Concepteur
Maisons Prestige
- Surface
144 m2
- Prix de la construction
206 000 euros
- Consommation énergétique
76 kWh/m2/an
- Web
www.maison-prestige.fr

Deux couches pour isoler le sol

Le plancher de la maison est constitué de deux couches distinctes: des hourdis en polystyrène, recouverts d'un isolant de polyuréthane, avant la chape de béton finale.

Mot clés : maison

CELINE KELLER

)