Mon compte Devenir membre Newsletters

Le BTP rattrapé par la crise immobilière

Publié le par

La conjoncture économique morose commence à toucher le bâtiment, l'un des secteurs les plus dynamiques, en croissance depuis plus de dix ans. C'est ce que laissent entendre les derniers chiffres, notamment en ce qui concerne l'emploi: les embauches du deuxième semestre 2008 n'augmentent que de 0,3% selon l'Insee, contre une progression de 3,4% de juin 2007 à juin 2008. Autre indicateur: les défaillances d'entreprises, qui ont augmenté de 34% au premier semestre selon l'Insee, avec une apparition des difficultés dans les structures de 5 à 10 salariés existant depuis 5 à 10 ans (source Coface). Ces résultats sont en lien direct avec la mauvaise santé du secteur immobilier, qui engendre une baisse du nombre de mises en chantier des logements neufs. Le nombre de permis de construire délivrés entre mai et juillet a ainsi diminué de près de 17% par rapport à la même période l'année dernière, selon les statistiques du ministère de l'Ecologie. Le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Didier Ridoret, a exprimé ses inquiétudes pour 2009 au vu de ces chiffres. Il a tout de même tenu à préciser que «l'horizon n'est pas bouché», notamment grâce à l'impact attendu du Grenelle de l'environnement, qui facilite les rénovations améliorant la performance énergétique des logements.

)