Le «Géo Trouvetou» des systèmes de chauffage

Publié par le

Technologie. Didier Jeanty, dirigeant d'une société de chauffage et de plomberie, a déposé un brevet à l'international pour protéger son invention: une interface de communication qui permet de réguler la température de l'eau et d'assurer la relève de chauffage.

  • Imprimer

Didier Jeanty, dirigeant d'une société de chauffage et de plomberie dans le département des Deux-Sèvres, est un artisan inventif. Il décortique les appareils électriques fraîchement commercialisés afin d'en apprécier la complexité et de détecter leurs failles. Puis il s'ingénie à composer un système plus simple avec le moins de composants possibles afin de faciliter la vie de ses clients. Sa dernière invention: le boîtier Technipac. A travers ce dispositif à l'apparence de carte électronique, il prétend régler les difficultés de compatibilité entre les chaudières et les pompes à chaleur. Cette interface s'adapte sur les chaudières fioul et gaz et permet de conserver l'ensemble des installations sanitaires existantes sans apporter de modification électronique. En effet, les régulations actuellement commercialisées ne garantissent pas de pouvoir conserver tous les équipements, si ce n'est en ajoutant un ballon tampon. Autre avantage: le système évite les pics de température à chaque mise en route de la chaudière. Selon Didier Jeanty, « ces ensembles proposés par les fabricants entraînent notamment des dysfonctionnements techniques majeurs et engendrent inévitablement une surconsommation énergétique. »

Didier Jeanty, chauffagiste, souhaite simplifier les dispositifs mis au point par les industriels

@ NATACHA BLANCHE

Didier Jeanty, chauffagiste, souhaite simplifier les dispositifs mis au point par les industriels

Le parcours du combattant

Si Didier Jeanty dévoile les caractéristiques de son procédé, il reste méfiant. Cette année, l'artisan a investi plus de 30 000 Euros dans la protection de son invention. Il s'est même alloué les conseils d'un grand cabinet parisien et a déposé en avril dernier, auprès de l'Inpi, un brevet pour 176 pays. « C'est le parcours du combattant. Les démarches sont longues, le brevet est généralement publié 24 mois après le premier dépôt de la demande. Près de 80 % des inventeurs s'arrêtent avant la fin de la procédure, mais il ne faut jamais lâcher. » Une détermination d'autant plus forte que Didier Jeanty a essuyé quelques déconvenues. Lorsqu'il développe dans les années 80 le décodeur linéaire, il décide de ne pas protéger son invention et retrouve son procédé sur le marché. Il n'hésite donc pas à dénoncer une tentative de torpillage de la part des industriels. Cependant, rien n'entame sa motivation. Didier Jeanty persiste, développe et met au point une série de nouvelles combinaisons. Sa priorité reste la même: réduire les factures de sa clientèle et optimiser les dispositifs existants. « Il y a rarement de mauvais produits mais souvent de mauvaises installations », déplore l'artisan.

Repères

> Raison sociale Techniconfort
> Activité Plomberie, chauffage, sanitaire
> Ville Germond- Rouvre (Deux-Sèvres)
> Année de création 1984
> Dirigeant Didier Jeanty, 56 ans
> Effectif 1 personne
> CA 2009 NC

MALLORY LALANNE

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet