Le Grenelle accueilli favorablement

Publié par le

Les mesures prises dans le cadre du Grenelle environnement sont perçues comme une opportunité pour 42 % des artisans du bâtiment. C'est ce que révèle l'étude «Les artisans du bâtiment et l'éco-construction» confiée à Ipsos par CER France, réseau associatif de conseil et d'expertise comptable. La profession est favorable aux nouvelles normes environnementales de construction, aux aides financières ou encore aux formations mises en place dans le cadre du Grenelle.

Les mesures du Grenelle pourraient se traduire par de nouvelles embauches d'ici deux ans pour une entreprise sur cinq (22 %). Parmi elles, plus de la moitié pensent recruter un salarié, et une sur cinq souhaite embaucher deux personnes. Ces déclarations pourraient se traduire par le recrutement d'1,7 salarié en moyenne par entreprise, soit environ 120000 postes créés d'ici deux ans.

@ DR

Si cette enquête prouve l'impact positif du Grenelle sur l'artisanat du bâtiment, elle montre aussi qu'il reste des obstacles à un boom de l'éco-construction. Ainsi, plus de la moitié des sociétés interrogées (57 % craignent une faible demande de la part des acheteurs. D'autres (35 %) dénoncent les difficultés à obtenir des aides financières. Enfin, 33 % des artisans regrettent le manque de formation et d'accompagnement dans ces domaines.

Sur le même sujet