Le bâtiment, premier producteur de déchets

Publié par le

83% des déchets nationaux seraient engendrés par le secteur du bâtiment. Un constat dressé par l'Institut français de l'environnement (Ifen) dans une étude sur l'année 2004, rendue publique en avril dernier.

Sur une production totale de 414 millions de tonnes (MT) de détritus, le secteur de la construction produirait à lui seul 343 millions de tonnes. Le bâtiment se place ainsi à la première place des producteurs de déchets, loin devant les ménages et l'industrie. Il s'agit en quasi-totalité de déchets inertes, c'est-à-dire ne pouvant subir aucune modification physique et inoffensifs pour l'homme et pour l'environnement (béton, tuiles, briques...). Les deux tiers de ces débris sont recyclés ou réutilisés (remblaiement, sous-couches routières, etc). Les déchets dangereux représentent quant à eux 2,9 millions de tonnes. Il s'agit majoritairement des restes de bois traités, mais aussi d'huiles usées, par exemple.

Le secteur de la construction produit 343 MT de déchets par an.

@ PHOVOIR/CD

Le secteur de la construction produit 343 MT de déchets par an.

Les trois quarts de ces déchets sont recyclés ou récupérés, le quart restant étant enfoui en décharge.

Sur le même sujet