Mon compte Devenir membre Newsletters

Le chanvre, pour des maisons «respirantes»

Publié le par

A Arbonne, près de Biarritz, un maître d'ouvrage privé a décidé de bâtir des maisons basques traditionnelles en utilisant un système constructif écologique. Résultat: deux maisons en ossature bois avec des murs en béton de chanvre ont vu le jour. Une troisième est en construction.

Du chanvre, de la chaux, de l'eau et du bois. C'est tout ce qui a été nécessaire pour mettre hors d'eau, hors d'air les deux maisons d'Arbonne, non loin de Biarritz, la troisième étant encore en construction. De quoi obtenir un habitat naturel qui ne nécessite pas une grande diversité de matériaux pour sa mise en oeuvre, une volonté du maître d'ouvrage. Cependant, construire une maison bois et chanvre demande quelques précautions. Un film anti-termite a, par exemple, été installé tout autour de la maison. Et l'application même du revêtement a nécessité de réfléchir au process en amont. En effet, longtemps réservé à l'auto-construction, le béton de chanvre s'installe peu à peu dans la construction traditionnelle, nécessitant une adaptation des techniques. Un artisan ne peut décemment pas appliquer près de 400 m3 de matière à la taloche.

Pour sa part, l'entreprise spécialisée Domus Ars a utilisé une machine spéciale qui mélange les chènevottes (copeaux de chanvre), la chaux et l'eau. «L'équipe est composée de quatre personnes, dont deux issues d'entreprises locales à qui nous transmettons notre savoir faire. Ils suivent ensuite une formation théorique», explique Alexis Allard, gérant de Domus Ars. Ainsi, les bonnes pratiques en projection de chanvre se diffusent parmi les artisans de la région. Par ailleurs, l'entreprise souhaite que le maître d'ouvrage reste vigilant vis-à-vis des finitions. D'où l'obligation d'appliquer, ensuite, des revêtements parfaitement compatibles et qui restent, eux aussi, «respirants». Car, au-delà de la technique d'application, il faut encore former les artisans pour qu'ils maîtrisent aussi l'après construction, et sachent expliquer à leurs clients comment vivre au quotidien dans de tels bâtiments.

@ DOMUS ARS POUR BCB

Un peu de préparation

La préparation avant projection du béton de chanvre a nécessité 45 jours. Notamment la mise en place d'un coffrage amovible en panneau de bois OSB, à l'extérieur, fabriqué par pans de murs entiers chez le charpentier.

Mise à niveau

Après application, le revêtement est raclé pour que la quantité de produit soit la même partout. Le but est d'avoir, par la suite, le moins de raccord au niveau de l'enduit de finition.

Et après?

Une fois le béton de chanvre appliqué, le coffrage est démonté. L'enduit est à l'air libre. Il ne reste plus qu'à mettre en oeuvre le revêtement de finition extérieure, en prenant garde à ce qu'il reste compatible avec la respirabilité demandée. Ici, un enduit de chaux aérienne et de sable est appliqué.

Projection du béton de chanvre

La projection du béton de chanvre a ensuite été réalisée de l'intérieur de la maison à l'aide d'une machine adaptée aux besoins du chantier.

Rien ne se perd

Tout le béton de chanvre qui retombe au sol durant la projection et après mise à niveau est récupéré et réinjecté dans la machine.

Quelles précautions pour l'application?

L'artisan doit porter des EPI adaptés (masque avec cartouche filtrante, lunettes, gants, chaussures de sécurité, combinaison de protection). Par ailleurs, au fil des utilisations, la lance a été équipée d'un portique pour supporter son poids et ainsi réduire les risques pour l'utilisateur.

Repères

Adresse
Chemin de Kastilua 64 210 Arbonne
- Architecte
Cabinet Etchart salas
- Entreprises
Duhalde Panpi,entreprise de charpente ; Domus Ars, projection de béton de chanvre Tradical®
- Maître d'ouvrage
Particuliers
- Surface habitable
Sept logements prévus sur trois bâtiments, avec une superficie de 120 à 140 m2 par logement

Claire Poisson

)