Le devis, mode d'emploi

Publié par le

Offre de services proposée par un professionnel à un client potentiel, le devis, une fois signé, devient un contrat entre les deux parties. Nos conseils pour réaliser, sur le fond mais aussi sur la forme, un document efficace et attractif.

  • Imprimer

Votre devis est le reflet de votre entreprise. Ce document doit donc rassurer votre prospect, lui faire bonne impression et lui donner envie de recourir à vos services. Sur le fond tout d'abord, il doit comporter plusieurs mentions: la date de rédaction, le nom et l'adresse de l'entreprise - ainsi que son numéro d'inscription au registre du commerce ou à la chambre des métiers -, le nom du client, son adresse et l'adresse du chantier, la date de début et la durée estimée des travaux, le décompte détaillé de chaque prestation, en quantité et prix unitaire, le prix de la main-d'oeuvre, les frais de déplacements éventuels et la somme globale à payer HT et TTC (avec le taux de TVA applicable). «Il est primordial d'inscrire la durée de validité du devis », prévient Alain Bethfort, président du conseil de l'artisanat de la Fédération française du bâtiment (FFB).

En mentionnant «devis valable trois mois», vous vous protégez contre les demandes tardives alors même que vos tarifs pourraient avoir changé. De même, indiquez si le devis est gratuit ou payant, et son coût. N'oubliez pas les modalités de règlement telles que l'acompte à la signature ou encore le solde à la livraison du chantier. Une fois signé par le client avec la mention «bon pour travaux», le devis devient un contrat.

En mentionnant «devis valable trois mois», vous vous protégez des demandes tardives alors même que vos tarifs pourraient avoir changé.

@ FOTOLIA / CHRISTOPHER MEDER

En mentionnant «devis valable trois mois», vous vous protégez des demandes tardives alors même que vos tarifs pourraient avoir changé.

Lisibilité et souplesse

Sur la forme, à présent, un devis attractif doit avant tout être agréable et clair. Très détaillé, il présente les informations par domaine d'intervention, en les récapitulant. Par exemple: chambre 1, chambre 2 ou total électricité. Pour rassurer le client, vous pouvez indiquer la marque des matériaux utilisés, voire mentionner le site web de leur fabricant. Comme preuve de votre sérieux, n'hésitez pas à faire figurer les labels de qualité et certifications attribués à votre entreprise, ainsi que votre appartenance à un syndicat professionnel. Vous pouvez également ajouter la photo, en médaillon, des intervenants sur le chantier. Si vous possédez un site internet, indiquez son adresse sur le document. Enfin, certains artisans réalisent plusieurs devis avec différents scénarios de qualité et de prix: les clients apprécient généralement cette souplesse.

JURIDIQUE Loi et bonnes pratiques sur le devis

Le devis n'est pas régi par une loi. Cependant, l'arrêté du 2 mars 1990 s'applique à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d'entretien dans le secteur du bâtiment et de l'électroménager. Il décrit donc les mentions obligatoires dans un devis. Selon Me Brigitte Richebracque, avocate en droit des affaires au cabinet FiducialSofiral d'Angers, les artisans doivent prendre des précautions supplémentaires: «Il faut bien relire et vérifier les calculs automatiques effectués par les logiciels de devis. Car, même en cas d'erreur grossière, le client peut s'en tenir au devis qu'il a signé. » Attention aussi à la façon d'aborder le client :?«Mieux vaut envoyer le devis par La Poste et attendre de le recevoir signé et accepté avant de demander un acompte», conseille l'avocate. En effet, un artisan qui se présenterait chez un client, lui fournirait illico un devis et repartirait avec un paiement, pourrait être soumis à la législation sur le démarchage à domicile, qui entraîne notamment un délai de rétractation. Le cas échéant, veillez à cadrer toute modification: «Un devis rectificatif doit être soumis au client et accepté par celui-ci pour tout changement dans la prestation», affirme Brigitte Richebracque. Enfin, elle estime utile d'indiquer les conditions générales de vente au verso du devis: «Rédigées par un professionnel, elles informent le prospect sur la façon dont l 'artisan travaille et permettent de prévenir des abus tels qu'une demande d'escompte pour paiement comptant», conclut-elle.

OLGA STANCEVIC

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet