Le pavillon en version basse consommation

Publié par le

Grâce à une isolation intelligente et à une gestion optimale des énergies naturelles, «La Maison du bon sens» permet de réaliser jusqu'à 80% d'économies d'énergie par an. Une démarche inscrite dans le développement durable dès la construction du pavillon.

  • Imprimer

@ Geoxia

De loin, les différents modèles de «La Maison du bon sens» ressemblent à des pavillons individuels plutôt classiques. De plain-pied, à étage ou avec des combles, habillés de béton ou d'un bardage en bois, tous offrent des ensembles esthétiques et contemporains. Mais ces habitations, créées par le groupe Geoxia (promoteur et constructeur) et commercialisées par la marque Phénix, ne se veulent pas seulement agréables à l'oeil. Elles s'inscrivent dans une démarche de développement durable permettant de réaliser jusqu'à 80% d'économies d'énergie par an, notamment grâce à une charpente isolante et à différentes techniques optimisant la gestion de l'eau et l'utilisation de l'énergie solaire (voir ci-contre): mousseurs économiseurs d'eau sur les robinets, panneaux et chauffe- eau solaires, récupérateur d'eau de pluie, mur en briques à inertie pour stocker les énergies ou encore larges ouvertures pour privilégier la lumière naturelle. Ce souci pour le respect de l'environnement est également intégré lors de la construction. Ainsi, pour éviter au mieux la production de déchets sur le chantier, les ingénieurs privilégient la technique du calpinage qui consiste à planifier la mise en oeuvre de certains matériaux, tels que les tuiles et les plaques de plâtre, afin d'en limiter les chutes et les débris. L'utilisation des emballages est également minimisée et le tri sélectif est pratiqué sur le chantier. Pour finir, la conception industrialisée de «La maison du bon sens» permet une diffusion en grande série à un coût abordable pour le grand public qui peut «créer» sa maison grâce au configurateur proposé sur le site internet, une façon ludique de démocratiser la construction écologique.

@ Geoxia

Le toit

Pour fournir la maison en eau chaude sanitaire, des panneaux solaires thermiques sont intégrés au toit. Ce dernier présente également un brise-soleil, qui permet de limiter l'entrée des rayons l'été et qui laisse pénétrer 100% d'entre eux en hiver.

@ Geoxia

Le récupérateur d'eau

Par capillarité, l'eau adhère à la chaîne et descend dans la cuve située au-dessous. D'une contenance de 5 000 litres, cette réserve permet notamment d'arroser le jardin et de réaliser 25% d'économie.

Les matériaux de construction

Pour une meilleure isolation thermique, le matériau de construction marie acier et dalles de béton fibrées de bois. Le triple vitrage offre, quant à lui, une isolation 25% plus efficace que le double.

Les robinets

Tous les robinets sont équipés de mousseurs qui remplacent, sans diminuer la pression, 30% de l'eau par de fines bulles d'air, permettant ainsi d'économiser jusqu'à 12% de la consommation.

Le mur à inertie

Les briques de ce mur ont la particularité de capter toutes les sources d'énergie (appareils de chauffage, soleil, personnes), de la stocker et de la redistribuer afin de stabiliser la température à l'intérieur de la maison.

Repères

Promoteur Geoxia
Surface De 98 m2 à 121 m2
Prix de la construction 1 250 Euros/m2 (hors terrain)
Web Lamaisondubonsens.com

AGATHE JAFFREDO

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet